• IMPROBABLE RENCONTRE !

     

    IMPROBABLE   RENCONTRE

    Entre

    Denis DIDEROT et un jeune ado

    L’on ne sait, par quelle facétie du Temps, Denis DIDEROT bascula un jour dans notre dimension temporelle et notre espace-temps. Dire que ce qu’il vit le surpris, ne serait qu’un doux euphémisme ; il fut épouvanté, hagard, sidéré. Il faut dire que sa réaction fut des plus justifiées car, passer du XVIIIe au XXI e siècle en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, a de quoi bouleverser un être ; mais de plus, lorsque on croise un adolescent coiffé d’une crête de cheveux verte et jaune, dont les bras sont couverts de tatouages tribaux, portant Slim troué aux genoux et Boots montantes jaunes canaris on peut, c’est évident se poser des questions sur l’état de sa santé mentale. Malgré ce, notre philosophe après avoir repris ses esprits osa l’interpeller :

     

    - Pardon  Jeune homme, pouvez -vous je vous prie, me dire à quelle époque nous sommes ?

    - En hiver M’sieur voyez pas la neige qui tombe ?

    - Je constate Jeune homme, en effet je constate ! Mais voulais-je dire, en quelle année sommes-nous ?

    - Ah là M’sieur, vu votre déguisement et le fait que vous êtes dans un brouillard total, vous avez dû faire une sacrée teuf hier non !

    - Mais qu’est donc que ce vocable : Teuf ? Jamais je ne l’ai ouï jusqu’ alors, quant à ma mise Monsieur, sachez que je ne suis point déguisé comme vous le prétendez.  Ma mise fut taillée par Mr Lepro , maître Tailleur de son état.  Savez-vous, j’arrive tout droit du siècle des Lumières ?

    - Ah oui, je vois, vous arrivez des Champs  (Elysée) quoi ?  S'ils sont illuminés comme ça ,c’est surtout pour les fêtes de Noël. Y a des lumières dans toutes les villes et villages à c' tte époque . Si vous appelez ça, l’ siècle des lumières, vous n’avez rien vu alors !

    - J’avoue ne pas comprendre ! Il m’eut plu de penser que vous me reconnaîtriez, mais, ma popularité semble-t-il, n’a pas dû résister au temps qui est passé. Permettez donc alors que je me présente.  Je suis Denis Diderot !

    - Denis dit deux rots ? Mais pourquoi un tel surnom ? C’est à cause que vous ro ...Enfin ,que vous avez une mauvaise digestion peut être ?

    - Non ! Cela ne vient point d’une éructation répétée. DIDEROT, Jeune homme est bien mon patronyme et, je n’aurais point cru vous paraître anonyme. Vous avez je présume entendu parler de l’Encyclopédie ?

    - Ah c’est vous qui  à l’an… Je ne sais plus quand, avez inventé les clopes en paquet de six ?  Mais comment vous savez que je m’appelle Eddy ?

    - Je suis troublé par votre méconnaissance savez-vous ? Mais vous connaissez peut-être,  « La Religieuse »

    - Si je connais   la Religieuse ? Mais je pense bien !

    - Ah la bonne heure ! Et avez-vous aimé cela ?

    - Aimer c’est peu d'le dire, je l’ai dévorée d’un trait oui !

    - Que vous ayez trouvé « La Religieuse » à ce point à votre goût, me   ravi et me flatte Jeune homme, je vous en sais gré et vous remercie ! 

    - Merci ? Mais pourquoi c’est vous qui l’aviez faite ?

    - Faite, n’est certainement pas le vocable que j’aurais employé mais enfin … L’on peut le dire ainsi  !

    - Si je l’ai trouvée à mon goût ? Ah pour sûr alors ! Surtout la Religieuse au chocolat ! Je la préfère vous voyez, à celle au café, bien que je l’aime beaucoup aussi. Dès que je passe devant une pâtisserie je m’arrête pour en acheter deux ou trois.

     (Diderot Interloqué) - Je présume que, pas plus que vous n’ayez eu connaissance de mes œuvres et de ma personne, vous n’avez dû, je le présume entendre parler de d’Alembert , de Voltaire ou  de Rousseau ?

    - DALEM Bert ...? Non connais-pas !  Voltaire oui par contre. Ma grand-mère à un fauteuil chez elle , qu’elle appelle comme ça ! Quant à ROUSSEAU ; j’en connais deux : Carole  et Stéphane l'humoriste.  C’est lequel des deux ?

    - Mon garçon, je crains qu'il ne s'agisse ni de l'une , ni de l'autre. Je veux parler de Jean-Jacques Rousseau et, croyez- moi, il n’a rien d’un humoriste comme vous dites !

    - Ah ben moi, le seul Jean-Jacques que je connaisse, c’est Goldman. C’est pas l’même du tout !

    - N’avez-vous donc jamais entendu parler de « Julie ou la nouvelle Héloïse » ou bien des « Confessions » de D'Alembert  ? 

    - Julie oui pour sûr, c’est la sœur d’un de mes potes, mais pour la nouvelle Héloïse jamais!  Déjà que j'connais pas l’ancienne … Quant aux confessions, j’suis pas une balance moi, ce que me disent les copains, j’le garde pour moi. Et je vous répète en plus, que ce Bert DALEM  connais pas !

     

    Dubitatif mais surtout dépité de constater que si le XVIIIe siècle était celui des Lumières, le vingt et unième lui, est indubitablement devenu pour certains, celui de l’inculture. Fort de cette conviction, Diderot poursuivit son chemin dans l’espérance de réintégrer au plus vite son époque.

     

     © Dominique

    •  

    « Mes Dessins : Victor HUGOMes Calligrammes : Champagne ! »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 12 Janvier à 12:29

    Sourire, la jeunesse d'aujourd'hui aime t'elle encore se cultiver.... on se pose des questions !! cool

      • Vendredi 12 Janvier à 15:50

        Bonjour Jill,

        Il y a certes encore des jeunes gens cultivés et c'est heureux, mais d'autres hélas.... Du reste leur donne-t-on encore ce plaisir de le faire et de quelles façons les instruit-on encore, pour que tant d'élèves entrent en sixième en ne sachant lire que très mal ?

        Bises et beau week-End

        Dominique

    2
    Vendredi 12 Janvier à 13:22
    LADY MARIANNE

    bonjour !
    j'espère que tu vas bien ?
    je ne te vois pas sur les blogs ----
    bonne fin de semaine- bisous-

      • Vendredi 12 Janvier à 16:02

        Bonjour Lady,

        Je vais aussi bien que possible et j'espère qu'il en va de même pour toi !

        Il a  déjà longtemps que je "déserte" la blogosphère, par manque d'envie ou de motivations certainement, mais surtout du fait que je voyage pas mal. Parfois cependant, me vient l'envie de remonter quelques posts ou d'écrire. Alors comme aujourd'hui,je le fais.

        Belle fin de semaine également

        Bisous

        Dominique

         

         

         

    3
    Josette
    Vendredi 12 Janvier à 15:38

    du siècle des lumières à celui de l'obscurantisme... une désolation que tu n'imagines pas Dominique je ne suis pas certaine que ma Petite fille en première qui passe le bac français cette année (et qui est une élève qui a toujours obtenu les félicitations depuis le collège) ai lu Diderot ! 

    quel mal a eu sa soeur maintenant en 4 ème pour obtenir l'option latin...car de grec il n'y en a plus dans son collège à La Baule ! 

      • Vendredi 12 Janvier à 16:20

        Bonjour Josette,

        Il est vrai que je n'ai pas de proches scolarisés, mais je connais le phénomène actuel hélas et c'est dommage  qu'il ne soit laissé que si peu de place à la littérature, leatin, grec et, que les jeunes n'acquièrent que si peu de connaissance dans de multiples domaines.

        Belle fin de semaine

        Bises

        Dominique

    4
    Vendredi 12 Janvier à 17:46

    Une rencontre qui te donne l'occasion de signer un excellent billet, je me suis régalée.  Quant à la culture , elle a bien du mal à se faire de la place dans l'esprit des jeunes à quelques exceptions près , la place qu'occupe le monde informatique a tendance à réduire l’accès à d'autres intérêts .

    Bonne soirée 

    Bisous 

     

     

      • Samedi 13 Janvier à 13:29

        Bonjour Jazzy,

        Je te remercie ! Je suis ravie si tu a pu passer une moment agréable en lisant ce billetsmile

        Il est vrai que la culture générale de nos jours devient de plus en plus rare ,ce qui est  très contradictoire en regard du nombre de bacheliers qui ne cesse d'augmenter "cherchez l'erreur" sarcastic

        Bises

        Dominique

         

         

         

    5
    Samedi 13 Janvier à 05:09
    colettedc

    Que j'♥ ça, Dominique ! Magnifique billet fort intéressant entre deux cultures si différentes !

    Bonne fin de semaine !

    Bisous♥

      • Samedi 13 Janvier à 13:31

        Bonjour Colette,

        Heureuse que cela ait su te plaire, ce dont je te remercie !yes

        Belle fin de semaine à toi également

        Bisous

        Dominique

    6
    Mardi 16 Janvier à 19:08

    Un billet très intéressant à lire et bien d'actualité.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :