• L'Echange de domicile

     

     

    L'Echange de domicile

     

    Deux familles décidèrent d'échanger leur domicile pour les vacances. La famille Offset vivant à TROYES et désirant les passer à SETE, échangea avec la famille Octrois vivant à SETE et voulant elle, les passer à TROYES. Les deux familles permutèrent mais, là où les choses se corsèrent, c'est qu'ils étaient sept dans la famille Octrois et trois dans la famille Offset. Il se trouva que la maison de SETE qui appartenait aux Octrois fut  bien vaste pour les Offset puisqu'ils étaient seulement trois. Alors qu'à TROYES celle des Offset plus exigüe cela va d'sois, s'avéra pour y vivre à sept bien trop petite pour les Octrois. Comment donc pouvoir vivre  à sept dans une maison conçue pour trois ? Ils ne trouvèrent pas la recette et tous convinrent : C'est étroit !

    Et tandis que les Offset demeurant chez les Octrois, se trouvant plus au large à SETE qu'ils ne le furent jamais à TROYES s'octroyaient la détente à SETE, les Octrois à TROYES, "of course" ! furent obligés   de monter des tentes.  

     

     

    © Dominique

    « INSPIRATION PAR L'IMAGELE PECHEUR »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 11 Octobre à 15:14

    Sourire...   C'était pas au "Poil" (dans la Nièvre) pour tout l'monde... wink2 cool

    2
    Vendredi 11 Octobre à 16:26

    Tu t'es bien amusée on dirait !

    Bon après-midi Dominique

    Session expirée. Comment fait-on pour recharger la page ?

    3
    Samedi 12 Octobre à 03:56
    colettedc

    biggrin Tout à fait extra à mon goût, Dominique ! biggrin

    Bonne fin de semaine !

    Bisous♥

    4
    Samedi 12 Octobre à 10:36
    Josette

    que j'aime tes jeux de mots !

    bises et bonne fin de semaine Dominique

    5
    Samedi 12 Octobre à 17:26

    Excellent , tu jongles à merveille avec les mots .

    Bonne soirée 

    Bisous 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :