• LES COMMERES REFONT L'HISTOIRE (Suite...)

     

     

    LES COMMERES 

    LES COMMERES REFONT L' HISTOIRE

     

    LES COMMERES REFONT L' HISTOIRE

     Garance (à gauche) est aussi entière et caustique
    Que  Léonie (à droite) est effacée et naïve

     

    Garance : Dites voir, vous vous souv'nez vous où on en était restées l’aut’ jour ? Je parie qu’non évidemment !

    Léonie : Eh bien détrempez-vous Garance ! On était chez Mam’Marie de midi-six ! 

    Garance : Bon ! Donc sous Louis XIII.  Alors on va continuer avec son fils, Louis XIV. (Elle reprend le livre et l'ouvre à la page adéquate ) On va tout d’même pas éclipser le «Roi Soleil» qui régna soixante-douze ans et que ses parents ont eu tant de mal à concevoir. Ce serait inconcevable ! Vingt-trois ans après leur mariage qu’il est né le bébé Soleil, au point qui z' y croyaient plus les pauvres, enfin pauvres c’est pas l’mot juste pour un couple royal, mais tout de même: Vingt-trois ans ! Bref comme dirait Pépin, y z'avaient pus d’espoir, alors quant il est né, y z'ont ajouté au prénom de Louis, celui de Dieudonné ,car ils s’étaient tellement recommandés au Ciel.

    Léonie : Et pourquoi qu’ils ont eu du mal à l'concevoir ses parents ! 

    Garance : Parce qu’ils se sont mariés à quatorze ans  et qu'à l'époque, le jeune Louis XIII ben, savait pas trop comment s’y prendre pour consommer  !

    Léonie :  A quatorze ans savait pas comment consommer ? Il avait donc jamais vu faire ses parents le faire alors ?

    Garance : ( Les Yeux exorbités ) Vu faire ses parents ?

    Léonie : Ben oui ! Tout l'monde sait ben qu'on consomme avec un'cuillère  pardi. L' était pas dégourdi c'lui-ci  dites !

    Garance: (Excédée : L'hôpital qui s'fout d'la Charité) Léonie, dit'-moi que vous l’faites exprès, juste pour glisser une plaisanterie pour qu’on s’détende. Ou même que c'est pour me met’ en rogne ! Mais m’ dites surtout pas que vous parlez sérieusement là, hein ?

    Léonie : (Embarrassée) J’vois que vous êtes de mauvaise humeur , j’ai du dire un’ bêtise alors !

    Garance: Mais oui ! Elle parlait sérieus’ment !  Consommer "le mariage" …. 

    Léonie: Ah bon ! Vous voulez dire qui savait pas  comment  manger les gâteaux d’la pièce montée quoi !

    Garance: (Abasourdie) Pas les gâteaux Léonie !!  Y Savait pas comment: Copuler, s’accoupler, forniquer si vous préférez !

    Léonie :(OutréeOh... Oh ! Garance vous avez dit un vilain  gros mot. C’est  grossier  dans la bouche d’une dame et en plus vous précisez : Fort !

    Garance : Ouf Enfin ! Sur un malentendu vous avez malgré tout compris.

    Léonie : Ah ben oui alors qu' j’ai compris ! Mais après il a ben du apprendre tout d’même comment qu'il fallait faire pour  ….Enfin  !

    Garance : Pas après  dites ! L’ soir même  et en plus, z’étaient pas seul dans la chambre les conjoints. Plusieurs personnes étaient là en attendant que la « Chose » se fasse; car c’était obligatoire.  Au bout d’un certain temps, et pas sans mal, c'est bien l'cas d'le dire, pauv' gamin ! Elle s’est faite la "chose". Mais le petit Louis, il a subi un tel traumatisme et pas que moral si vous voyez c’que je veux dire ! Que pendant quatre ans il a pus voulu partager la couche d' sa femme. En pus, elle l'attirait pas alors ! Mais comme le protocole exigeait qu’il fasse son devoir d’époux, contraint et forcé il la visitait de temps en temps.

    Léonie : Garance si vous m'promettez, z'avez encore dit un gros mot là. Savez faut êt'e indulgente avec les jeunes dites; même s'ils étaient un peu C... ,comme vous dites, z' étaient tout d'même joints. Le pot d'colle l'était  intransitif hein ? J' parie qu'c’était Mam’ de midi-six ce pot d'colle! Je m'trompe ?

    Garance:(Ignorant l’assertion) Donc,je disais, vingt-trois ans après leurs épousailles, Louis Dieudonné est né et deux ans plus tard, un second enfant !

    Léonie : Hiii..Hiii…Le pot d’colle, il a bien fait d’insister dites-voir ! Le deuxième enfant c’était quoi, une fille un un garçon ?

    Garance:  Pour l’Etat civil, c’était un garçon, qu'on appela Philippe, mais plus tard on l'appellera « Monsieur », parce que chez un roi, le frère qui nait juste après lui, l'est toujours appelé «Monsieur»! Celui-ci par contre l'aurait pu être appelé Madame,si vous voyez…enfin ?

    Léonie : Oh oui, j’vois ben allez, c’était  pour ainsi dire, tout pareil à Henri III  !

    Garance:(Interloquée) Dites-moi qu’ je rêve ou pincez-moi ! C’est-y possible que vous, vous vous  souveniez qu’Henri III   était un peu…. Henriette ?

     Léonie : Ben dites, moi j’écoute ben,  des fois que la p’tite jeunette me testasse !

    Garance:(Riant sous cape à cause du verbe mal conjugué ) Tant-mieux ! Que j' fasse pas tout ça pour rien hein ! Alors on continue ! A cinq ans Louis Dieudonné devint roi, sous la régence de sa mère, car son père venait d' mourir mais, son début de règne, est perturbé par la Fronde. 

    Léonie : A ben ça ? Et moi qui croyait que Thierry était un gentil avec ses p’tits collants bleus et son p'tit gilet d’cuir. Oh chui ben députée allez !

    Garance: Mais s’agit pas de Thierry la Fronde ! L’a même pas existé, Thierry la fronde Hé ! la Fronde, celle que je vous parle, c'était com' qui dirait une sorte de guerre, quand Louis XIV était ado.

    Léonie : Ah non ? L’a pas existé Thierry et moi qu’en étais amoureuse à c’t époque là, je me prenais un peu pour Isabelle dites. Me vl’a de nouveau députée !

    Garance: Ah un double mandat, vous êtes dans l' illégalité Léonie Hiii… Hiii... Bon trêve de plaisanterie ! Revenons à nos rois. A vingt-deux ans, Louis XIV épouse Marie Thérèse d’Autriche qui, comme son nom ne l'indique pas,  était espagnole et  par deux fois sa cousine germaine; puisque nièce de la mère et du père de Louis. Ca va ? Vous suivez toujours là ?

    Léonie : Oh ben...C'est à dire que ... Oui, mais c’est un peu compliqué  quoi !

    Garance :  Que vous êtes  gnangnan toutd'même !   Je résume : La femme de Louis XIV Marie Thérèse d'Autriche était la fille de la sœur de Louis XIII le père de Louis XIV et celle du frère d' Anne d’Autriche, sa mère. Sa double cousine germaine quoi ! C’est pourtant simple non ?

    Léonie:  Là j’ai ben compris ! A part que je pensais qu'elle s'appelait Marie-Thérèse et pas Germaine mais c'est pas grave. C'que vous expliquez bien Garance tout d'même ! 

    Garance : Pour sûr, j’ai l’ livre sous les yeux Hiiii…Hiii ! Enfin on va met’ le turbo sinon on avance plus. Louis XIV il a eu dix-huit enfants naturels et seulement six enfant légitimes mais eux, sont tous morts avant lui. Il enterra même ses trois petits fils dites-voir ! Quelle hécatombe ! Tandis qu’lui, l’Soleil, s’il s’couchait toujours, il s’éteignait jamais !

    Léonie : Oh là là… ! La dame dites : Dix-huit enfants qu'elle a eu ! C’est beaucoup.

    Garance: Mais l'a pas eu les dix-huit avec la même  vous alors ! Six avec La Vallière, huit avec La Montespan, et pi les autres,  avec d'autres voilà.  

    Léonie : Vous voulez dire que six, ils sont nés avec une Lavallière autour du cou ? Comme c'est bizarre et ça s'peut-y ça ?

    Garance: (Surprise )Parce que  vous, vous savez ce que c'est: une Lavallière  ?

    Léonie : Pour sûr! C'est une sorte de gros nœud qu'on porte autour du cou 

    GaranceEh bien c'est Madame de Lavallière qui l'a mis à la mode ce gros nœud,  voila pourquoi on l'appelle com'ça !

    Léonie : Dites voir, si je suis bien tout ça, vu qu’ les enfants et les p'tits-enfants du "Roi Soleil" sont morts avant lui, l’a pas pu voir d'héritier et donc pas de dysenterie ? 

    Garance: La dysenterie ché pas, mais la "descendance", oui il en a eu une ! Son arrière petit-fils, Louis de France, Duc d'Anjou qui deviendra après lui, Louis XV " Le Bien Aimé" ! On l'saute lui ou pas ? Moi tous ces "BOURBON" ça  m' soule ! 

    Léonie : Et après les Bourbons qu'est-ce qui à ?

    Garance:  Attendez-voir ( Elle tourne les pages du livre… ) Y a Bonaparte, puis encore des BOURBONS, pouis les D'ORLEANS, puis encore BONAPARTE

    Léonie :Et quand il vient Louis XVI ?

    Garance:  Après Louis XV pardi ! Mais  vu que c'était aussi un BOURBON et que j'aime pas la révolution on va pas en parler ! 

     

    © Dominique

     

    « LES CROQUEURS DE MOTS Défi N° 230ABECEDAIRE DES ANIMAUX DU MONDE Lettre : P »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 23 Janvier à 12:43

    Votre royale histoire de France en vrai c'est déjà kekchose, alors revue par ces dames, enfin pour l'une la faire entrer... dans l'crâne ,-) bises

      • Vendredi 24 Janvier à 09:09

        Bonjour Jill, 

        Oui en effet, ne serait-ce par exemple qu'avec les Médicis, Catherine et Marie que l'on pourrait croire d'une même lignée, et qui n'ont aucun lien de parenté. Et d'autres pour qui c'est le contraire.

        Car si Léonie dit beaucoup de sottises, Garance bien qu'ayant son franc parler,smile ne  ne dit que des choses réelles.

        Bises et belle fin de semaine

        Dominique

         

    2
    Jeudi 23 Janvier à 13:48
    Josette

    Faut reconnaitre que les histoire de familles c'est pas toujours simple... alors quand les rois et reines entre en jeu il y a de quoi se perdre dans les cousinades !

    heureusement que Garance est là pour veiller à notre "réducation"

    bises Dominique, tu nous fais pleurer de rire à chaque fois

      • Vendredi 24 Janvier à 09:14

        Bonjour Josette, 

        Tu as raison, ce n'est pas simple et l'on peut comprendre que la pauvre Léonie en perde son latin ! Même actuellement avec les rois et reines des divers pays, il existe des cousinages. La reine Victoria y est pour beaucoup ! yes

        Bises et beau Week-end

        Dominique

    3
    Jeudi 23 Janvier à 15:19

    Toujours aussi hilarant , l'histoire par les deux commères.  J'ai failli me mélanger les pinceaux avec les cousines germaines .

    Bon jeudi 

    Bises 

      • Vendredi 24 Janvier à 09:23

        Bonjour Gisèle, 

        Merci d'apprécié l'Histoire présentée par ces deux commères !

        J' avoue que concernant Louis XIV ce n'est pas évident que de s'y retrouver et qu'il  n'est pas aisé de concevoir  que Marie-Thérèse d'Autriche était deux fois sa cousine germainesmile

        Bises et belle fin de semaine

        Dominique

    4
    Vendredi 24 Janvier à 03:04
    colettedc

    Merci Dominique !

    Toujours aussi agéable d'une fois à l'autre d'entendre ces deux là ! 

    Bonne journée,

    Bisous♥

      • Vendredi 24 Janvier à 09:24

        Bonjour Colette, 

        C'est très gentil, je te remercie !smile

        Bises et belle fin de semaine

        Dominique

    5
    Vendredi 24 Janvier à 10:25

    Très amusant les conversations des commères.

    Bonne fin de semaine

    Bisous

      • Vendredi 24 Janvier à 11:46

        Bonjour Violette,

        Ravie que tu trouves amusants ces dialogues entres ces deux commères !smile

        Bisous et bon week-end

        Dominique

         

         

    6
    Vendredi 24 Janvier à 11:43

    Bonjour Dominique,

    Si on nous avait appris l’histoire ainsi je suis presque certaine que je ne l'aurais pas oubliée !!! coolwink2 La future ne sera pas joyeuse !

    Tu m'as bien fait rire !

    Gros bisous.

    Annie

      • Vendredi 24 Janvier à 15:33

        Bonjour Annie,

        Bien qu'elle ne nous fut pas apprise ainsi smile je suis persuadé que tu ne l'as pas oubliée pour autant. Je suis persuadée que tu aimes l'Histoire, autant que je l'aime, du reste comment aurais-tu pu la dispenser à tes élèves sans cela ?

        Je suis ravie que ces deux commères aient su te faire rire. Merci ! 

        Gros bisous et beau Week-end

        Dominique

         

    7
    Samedi 1er Février à 08:19

    Pas toujours facile de suivre la lignée des Bourbons!

    Un conseil: tu devrais publier cette histoire de France vue par les deux commères.Je suis certaine que tu auras du succès. J'adore!

    Je te souhaite une bonne fin de semaine

    8
    Samedi 1er Février à 13:20

    Bonjour Fanfan,

     

    Je suis ravie que ces deux commères puissent te faire sourire et je te remercie que d'être réceptive aux élucubrations de Léonie (Garance elle, malgré son franc parlé ne dit que des choses réelles) quant à faire publier leurs dialogues loufoques, je crains fort qu'aucun éditeur ne soit intéressés par ceux-ci. Mais c'est très gentil de ta part de le penser.

     

    Beau Week-end

     

    Bises

     

    Dominique 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :