• Mes Poèmes : Jeune Juliette !

     

    Sur l'air Des Moulins de mon cœur 

      ( De Michel Legrand )

     

     

    " Jeune Juliette "


    "Romeo et Juliette"
    Par Sir Frank Bernard Dicksee 
     

    Lorsqu' au chant de l'Alouette
    Messagère du matin
    Au creux de votre couchette
    Jeune Juliette tu retins
    Ton Roméo qu'en cachette
    Tu avais pris pour époux
    Alors qu'un bannissement 
    Le reléguait à Mantoue
    En  prétextant  que ces trilles
    Étaient celles du rossignol
    Qui chantait sous la charmille
    Avant de prendre son envol
    Sachant qu'au lever du jour
    Il partirait  pour toujours

     

    Lui savait bien que le voile
    Qui s’élevait dans le ciel
    N'était pas clarté d'étoiles
    Mais  prémices du soleil
    Et ne voulant pas te perdre
    Fût-ce au péril de sa vie
    Feignant alors de te croire
    A  ton souhait consentit
    Cette preuve d'amour ultime
    Te fit saisir le danger
    Quand restant auprès de toi
    Ton jeune époux encourait
    Et cessant de te mentir
    Tu l'imploras de partir
     

     

    Tu fus sommée par ta mère
    D'accepter  de prendre époux 
    Refusant de t'y soumettre
    Tu suscitas son courroux
    Admonestations, semonces
    Les foudres de ton géniteur
    Sans pouvoir leur révéler
    Tous les secrets de ton cœur
    Tu partis chercher refuge
    Assistance, secours, appui 
    Auprès de celui-là même
    Qui la veille vous unit
    Espérant qu'il trouverait
    Solution à tes problèmes
    Une issue à tes tourments
    Tu courus vers  Frère Laurent  

     

    Il usa du stratagème
    D'un narcotique puissant
    Afin que vous puissiez vivre
    Cet amour adolescent
    Mais vos destinées communes
    En décidant  autrement

    Vous firent périr à seize ans

     

     1er Juillet 2013

    © Dominique

     

     

     

    « Jeu de Lettres !Jeu de Lettres ! »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Juillet 2015 à 03:37

    Faut-il s'aimer envers et contre tout pour décider que dans la mort était la solution... merci Dominique, belle journée, bises

    2
    Jeudi 9 Juillet 2015 à 12:30

    Magnifique, Dominique ! Je t'ai lue en chantant. Bizzz !

    3
    Jeudi 9 Juillet 2015 à 14:06
    LADY MARIANNE

    je n'ai pas chanté mais j'ai apprécié ton texte !!
    bravo ! bonne journée- bisous !

    4
    Jeudi 9 Juillet 2015 à 18:33

    Bonjour Dominique et merci pour ce beau récit à la chute parfaite !

    Tu dois avoir bien chaud mais ici tu penses qu'on ne se plaint pas !

    Gros bisous et mon amitié renouvelée.

    Annie

     

    5
    Jeudi 9 Juillet 2015 à 19:50

    Bonsoir Jill,

    Ferait-on pareil de nos jours ? Pas si sûr et c'est tant mieux !

    Bonsoir Lénaïg,

    Merci et si cela t'a permis de chanter, j'en suis ravie ! yes

    Bonsoir Lady,

    C'est très gentil, je te remercie !

    Bonsoir Annie,

    Chaud dis-tu, c'est un doux euphémisme  yes 42°  sur la terrasse (évidemment nous n'y étions passmile ) et  33° dans la maison.  Heureusement  la clim.  

    Bises à Vous et belle fin de soirée

    Dominique

    6
    Vendredi 10 Juillet 2015 à 17:26

    Coucou !

    Elle est bien jolie cette Jeune Juliette !

    Bises

    Béa kimcat

    7
    Samedi 11 Juillet 2015 à 08:37

    Bonjour Béa, 

    Merci ! Ravie qu'elle ait su te plaire

    Bises

    Dominique

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :