• Mes Poèmes : Si Dieu avait Voulu !

     

     

    Mes Poèmes : Si Dieu avait Voulu !

     

     Si Dieu avait Voulu !

     

    Si Dieu avait voulu qu’un jour j’aie des enfants
    J’eus souhaité qu’ils m’aiment, comme ma mère fut aimée
    Jeus désiré pour eux, que mon cœur de maman 
    Soit un refuge d’amour, comme le sien l’était
    J’aurais aimé avoir, un peu de son savoir
    Cette douce aptitude, que seul l’amour dispense
    Le don de deviner afin que de pouvoir
    Leur épargner les peines, les chagrins à l’avance
    J’aurais aimé savoir, leur consacrer ma vie
    Comme Maman le fit, pour nous, dès la naissance
    Privilégiant toujours, nos désirs, nos envies
    Sacrifiant aux nôtres, toutes ses espérances
    D’ Elle j’aurais aimé, hériter la droiture
    La vertu, la douceur, l’altruisme, la probité
    Toutes ces qualités, dont sans demi-mesure
    La providence sut, de tout temps la parer
    J’aurais aimé pouvoir enseigner les préceptes
    Qui rendent les êtres droits, honnêtes et courageux
    Leur apprendre la vie, afin qu’ils en acceptent
    Tant les moments de joie, que les jours malheureux
    J’aurais voulu enfin, qu’en mes jours finissants
    Mes enfants sur leur cœur, avec amour m’étreignent
    Déposant sur mon front de doux baisers brûlants
    Qu’ ils me tiennent la main, comme on tenait la Sienne
    Mais aurais-je mérité toutes ces prévenances
    Que mérita Maman, tout au long de sa vie
    Aurais-je de mon amour donné la quintessence
    En aurais-je eu la force, bien qu’ayant eu l’envie
    De cette Mère aimante, je n’ai pas l’envergure
    Dieu seul le savait bien et je sais que pour ça
    Craignant que je ne puisse tenir cette gageure
    I
    l aurait pu vouloir… Mais il ne voulut pas !

     

    24 mai 2002

    ©  Dominique

    « Mes Poèmes : L'Innocence et L' Infamie !

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 8 Août 2014 à 08:15
    jill bill

    Bonjour Dominique, c'est beau et un peu triste à la fois que Dieu n'ait pas voulu... c'est le grand souhait de toute femme, mais c'est ainsi... et puis bonne fête à toi ce jour wink2 bises de jill

    2
    Vendredi 8 Août 2014 à 08:42

    Bonjour Jill, 

    Ne dit-on pas que les voies du Seigneur sont impénétrables ? S' IL l'a voulu ainsi c'est qu' IL avait ses raisons,  je ne peux qu'accepter.

    Ce que du reste j'ai fait depuis très longtemps !smile

    Je te remercie d'y avoir pensé , c'est rudement gentil ! yes

    Bises

    Dominique

    3
    Vendredi 8 Août 2014 à 09:17
    Eglantine Lilas

    yes Il me semble au gré des lectures sur ton blog avoir compris que cet amour tu l'avais donné à d'autres enfants autour de toi  ? 

    ton poème est tres touchant et toutes les mamans hélas si on en croit toutes infos que nous donnent,  ne sont pas toutes aussi aimantes...

    bises

     

    4
    Vendredi 8 Août 2014 à 09:18
    TooTsie22

     Je regardais hier soir une émission où l'on voyait des gamins de milieu défavorisé de France s’ébattre joyeusement grâce à des personnes qui les avaient reçus pour des vacances d'été en s'inscrivant  Au Secours Populaire ..... Bien sûr cela ne remplace pas cet amour maternel dont tu parles mais il y a de par le monde, tant d'enfants qui ne demanderaient que de le partager cet amour, même pour un cours moment de vacances inoubliables pour eux ???

    5
    Vendredi 8 Août 2014 à 09:42

    Bonjour Eglantine,

    Tu as en effet très  bien compris ! Cet amour je l'ai donné, donné...  de toute la force de mon Amour.

    Bonjour TooTsie,

    Certes, il est des enfants qui ne demandent qu'à être aimés et ce n'est que justice, comment peut-on ne pas aimer un enfant ? Cependant  personnellement je n'ai plus, ni l'âge, ni la force d'assurer  à des enfants quels qu'ils puissent être, de belles vacances, ni même le quotidien.

     

    Bises

    Dominique

    6
    Vendredi 8 Août 2014 à 13:16

    Un poème très émouvant ! Merci de l'avoir réédité !!!

    Bonne journée - bisous

    7
    Vendredi 8 Août 2014 à 13:43

     

    -*- Comment dire ? Cette « déclaration »  me touche… fort ! Aussi, seul, « mon silence respectueux »  fera office de commentaire. BizLB-*-

     

    8
    Patricia
    Vendredi 8 Août 2014 à 16:13

    J'avais déjà eu le plaisir d'apprécier ces lignes . C'est la même émotion qui me permet de te dire que tu as réussi ta vie en partageant amour et affection avec tes proches mais aussi ton savoir et tes dons avec nous !!! Merci au nom de nous tous.


     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    9
    Vendredi 8 Août 2014 à 17:46

    Bonjour Dominique et bravo pour cette nostalgique tendresse à la chute non moins touchante...

    J'ai opté pour OB et je le regrette déjà... Je n'y comprends plus rien !

    J'aurais dû être patiente et refaire avec Eklablog mais fatigue quand tu nous tiens...

    A Bonne fête ! tu mérites bien qu'elle soit bonne !

    Gros bisous.

    10
    Vendredi 8 Août 2014 à 18:21

    moi non plus je 'ai pas eu la chance d'avoir d'enfants et pourtant je les aime tant

    11
    Vendredi 8 Août 2014 à 20:42

    Tu as un grand  coeur   ; c'est vraiment dommage  que tu n'aies pas eu d'enfants ;j'espère que tu as pu donner ton affection à des neveux .

    J'ai moi aussi ouvert en parallèle un blog sur eklablog avec le même titre que sur OB. Je ne suis pas à l'aise avec l'anglais ! Bises

    12
    Samedi 9 Août 2014 à 08:10

    Bonjour Monelle,

    Merci a toi de l'avoir relu  !

    Bonjour Lebio,

    Il est des silences  très éloquents. Merci !

    Bonjour Patricia,

    Je te remercie de tant de gentillesse !

    Bonjour Annie, 

    Merci !  Personnellement je ne regrette pas ( pour l'instant yes) d'avoir changé  de plate-forme, car je désapprouve cette façon d'agir d'OB qui nous met au pied du mur en ne nous laissant aucune alternative et de plus, je ne me débrouille pas assez en anglais. Pour le reste, je "REPUBLIE"  peu à peu.... wink2  

    Bonjour Flipperine

    Eh oui, c'est souvent ainsi !

    Bonjour Fanfan,

    J'ai donné cet amour à mon filleul , que j'aime comme s'il était mon propre fils, hélas il préféra  un jour couper les ponts.

     

    Bises à Vous

    Dominique

    13
    Samedi 9 Août 2014 à 08:34

    c'est très touchant

    bisous Dominique

    14
    Josette
    Mardi 18 Juillet à 09:41

    Chère Dominique l'amour que tu n'as pas pu donner en tant que maman tu as su le transmettre et je sais que beaucoup en ont profiter. Ta générosité et ta grande valeur sont toujours perceptibles dans tes mots.

    je t'embrasse.

    15
    solange
    Jeudi 20 Juillet à 15:24

    C'est un poème très touchant, et je suis certaine que cette grande sensibilité que tu as a profiter autrement.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :