• Mes Poèmes : Toi !

     

     

    Mes Poèmes : Toi !

    TOI  !

     

    Je n'étais qu'une enfant, que déjà j'espérais 
    Ta venue en ce monde en berçant mes poupées
    C'était encore le temps où les gosses croyaient
    Que c'était dans les choux que les enfants naissaient   
    Cette histoire de choux tout autant que de roses
    Sans  trop savoir pourquoi m' inspirait peu de choses
    Je trouvai plus normal lorsque un  jour me fut dit
    Que  les petits bébés  s'achetaient à  « Paris »
    Mais ne  m'expliquai point qu' afin de t'acquérir
    Il me faille un mari et de surcroît : Grandir !
    Embarrassent dilemme  car je voulais de Toi
    Mais  ne souhaitais point de mari sous mon toit
    Et ce temps merveilleux doux temps de l'innocence
    Se dissipa bien vite avec l'adolescence
    Si mon désir d'enfant s'était intensifié
    Je ne rechignais plus aux joies  de l'hyménée
    Mais n'ayant pas trouvé  ou aimé réellement
    L'homme duquel j'aurais aimé porter l'enfant
    Les unes après les autres les années s'écoulèrent
    Entravant  peu à peu mon désir d'être mère
    Jusqu'au jour ou hélas je pris alors conscience
    Que de donner la vie je n'eus plus d'espérance     
    Et dus me résigner irrémédiablement
    A l'idée que jamais je ne serai  « maman »
    Je  n'ai nullement vu  s'accomplir le dessein
    De te sentir grandir t'agiter  en mon sein
    N' ai pas non plus connu cette  joie si intense
    Que, malgré les douleurs procure une naissance
    Je n'ai pu  savourer ce délicieux instant 
    Où pour la première fois tu m'aurais dit : Maman !
    Et je n'aurai  jamais  pour mon rappel à Dieu
    Ta main si bienveillante pour me fermer les yeux

                 
      

    © Dominique

     

    « Mes Poèmes : France !STELLA ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 31 Octobre 2016 à 04:32

    Bonjour Dominique, ah si pas le bon partenaire pour faire et élever un enfant ensemble, mieux vaut s'abstenir que de l'avoir seule... c'est une autre histoire encore, même si c'est douloureux en vieillissant... eh oui, bien à toi, jill

    2
    Lundi 31 Octobre 2016 à 09:22

    Poème très poignant. Mais faut-il idéaliser à ce point une naissance ? La vie parfois nous fait regretter des gestations qui n'aboutissent plus tard qu'à des drames... Alors respectons la décision de la Nature dont la Sagesse nous dépasse toujours... J'ai été touché par la beauté de cet écrit.  BALéo.i

    3
    Lundi 31 Octobre 2016 à 09:23
    Josette

    Avec les années je ne sais que penser, mes garçons m'ont donné des moments de bonheur, mes petites filles encore mais aujourd'hui je suis pleine de remords les ayants fait naître sans qu'ils en aient le choix dans un monde que je ne comprends pas, je rêvais d'amour et pourtant regardant de tous côtés l'égoïsme et la haine étendent leurs tentacules.

    4
    Lundi 31 Octobre 2016 à 10:02
    LADY MARIANNE

    un très beau poème, très émouvant -
    un coin de ta vie dévoilé avec pudeur et tendresse-
    bonne semaine- abste jusqu'au 11-11
    gros bisous-

    5
    Lundi 31 Octobre 2016 à 20:24

    C'est un poème très touchant!

    6
    Vendredi 11 Novembre 2016 à 09:05

    Un poème très émouvant, une réalité à assumer très difficile.

    Merci de ce poème où tu ouvres ton coeur.

    Bonne journée

    Amicalement

    7
    rivagedazur
    Samedi 3 Juin à 15:56

    trés émouvant..un style poétique  que j'admire..Amicalement

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :