•  

     

    La Ronde des Villes de France !

          (2 ème partie )

     

    Dans le texte ci-dessous ,tout ce qui est écrit en BLEU

    Correspond à des noms de villes Françaises.

     

    Nous avions quitté La Madeleine, alors qu'arrivait Le Robert  

    ( Lien vers la 1ère partie )   

    Mam-Goudig.jpg   

    Personnage créé par Jean-Paul David      

     

    A Sète heure Lha je Lhuis propose  un Verdelais ou de l'eau  mais il m'dit en Rians  

       

    - Cerdon Puteaux un Cognac !

      

     Treteau  on s' met au lait ou Allauch, mais j'avons oublié qui trouvait pas l' Eaubonne

       

    Qu'à cel'a n' Thiennes !  que j'uis dis. Ben contre mon  Gray   je lui en sers Unverre il Laval.

       

    - Tu r' Messas ?

       

    - Pardies ! Mais  c'est Passins, avant de partir en Bagnoles, vaut mieux être Agen  moi à ta place j' Auray  Pabu

     

    Le Robert se Lèves, prend l' Anse de Monsac Pezens le Porta. Sa voiture et nous quittons la Villebourg pour la Granville. Après  avoir Roullée des heures à Tournay  Virét  en tous les  Sens vl't'y pas  mai'nant que j' Avon l' Tourny !  La Nozay quoi ! J' Devay être toute Bellême de plus Seux Couhé comme un Pantin, j' Avion Lez  Lombers comme de La Compôte. J' Ozon  rien dire de peur de le Brusquet,  le blesser dans son Orgueil  de Mâle ou qui me Vannes  sur les  Vieux ; je Voulon pas lui faire ce Plaisir là.  Et vl'a  le moment que l'auto Choisy pour vivre Savy. Elle  fait une embardée  sur  La Chaussée,  lui  Fresnes, elle Raze le FosséLonges Deshaies et Elven buter Contres  La Montagne  moi je Villemur de  Trait Pray  j'Uchaud et poussai un  Cry,  au Grandham de l'autre Andouillé qui m' Die que j'Orret pas du, que ça l'Angoisse et il me répriMende.

    Tonnere de Brest !  Quelles Masnieres Hasnon elle est ben Beaune !

    Si La Rochelle, n'a même pas de Marques, tu Véretz l'auto… Arrest sur le Carros. On Espère qu'en Poussan …  Bernique Anvin !

    Nous v'là en Pannes ! Pas de Veynes c'est Lathuile.

     

     

     

    * ken bremaik ! (* A plus tard)  pour la suite de mon aventureMam-GOUDIG-PM.gif 

     

     

      25 Septembre 2012

    © Dominique  

     

     


    votre commentaire
  • En ce 14 juillet 2014

    Il y eut encore de nouveau promus......

     legion honneur 7

    Je  rédite en la circonstance, ce texte qui fit l'objet d'un défi d'écriture 

    en Janvier 2012

    dont le thème était :  

    Écrire une lettre à qui bon vous semble  En y incluant cette citation de Confucius    "Je ne cherche pas à connaître les réponses, je cherche à comprendre les questions"

     

     

     Lettre à Monsieur Le président

    De la République

    Française 

     

      

    Monsieur Le Président,

     

    Par la présente, je m'adresse à vous puisqu'il est encore temps, comme j'eus pu le faire à votre prédécesseur.  Je ne veux nullement m'élever en censeur bien que des tas de choses dépassent l'entendement. Je vous sais  "occupé" et c'est doux euphémisme, à sortir de l'ornière où La FRANCE fut mise, à  tous ces temps de crise contre lesquels  ELLE se bat,  au point tel que l'on doute qu'elle puisse tomber plus bas  et malgré le pessimisme duquel nous nous vêtons , je voudrais vous faire part de mon indignation. Ce sujet à vos yeux  paraitra anodin, je peux vous assurer, qu'il   ne l'est point aux miens. 

     

    Il est déjà   longtemps que je suis atterrée,  mais vu que l'évènement, sans cesse réitéré ne semble gêner quiconque  et bien qu'étant moi-même, une personne quelconque, je tiens, comme me le permet la démocratie, Monsieur Le Président,  à vous dire ceci :  

     

    Concernant la "LEGION D'HONNEUR ", je trouve désobligeant que cette distinction créée il y a deux siècles par "Napoléon" , cette  valeur honorifique récompensant les éminents  mérites,  militaires ou civils rendus à la Nation, que cette décoration dis-je, qui eut tant de valeur qu'elle personnifia  la droiture et l'honneur , soit dès lors conférée  à qui en fait  demande  et n'ait pas plus de prix que friandise gourmande, puisque distribuée à vos amis, vos proches . Je m'insurge il est vrai et vous en fait reproche. Lorsqu'on voit des sportifs, chanteurs, célébrités... Au revers de leurs vestes fièrement l'arborer   et que l'on se demande sinon " l'iniquité " , quel put être le  critère qui leur fit octroyer cette légion si noble, quand grand est le mérite, mais qui distribuée pour un oui pour un nom, au sein de tous ce gens se prenant pour l'élite, perd toute sa valeur, outragé est son  nom.   Je ne cherche pas à connaître les réponses, je cherche à comprendre les questions  que se posent tous ceux, briguant cette distinction. N'éprouvent-ils jamais grand Dieu, le moindre  scrupule,   ne trouvent-ils point cela indécent, ridicule,   d'être promus dans l'ordre, alors qu'ils n'ont rien fait   et se voir décorés sans l'avoir mérité.   Ils se laissent épingler juste à côté du cœur,   la "Légion" qui pour eux n'est certes pas d'honneur. Car  parlons franc, qu'ont- ils donc  fait de grand, pour la patrie tous ces récipiendaires ? Sinon d'être  de vous connus et certains  populaires. Rien !  Si ce n'est empocher cachets et  royalties alors qu' hors de  cette sphère, dans laquelle gravitent tous ses gens du " Showbiz" et "peopolisation",   il est des êtres  louables, courageux magnanimesqui préservent et sauvent des vies mais qui pour vous seront toujours des anonymes,  qui n'ont aucune place "au sein de  vos amis ". Ceux qui ne verront jamais ni rosette, ni cordon, pourtant si légitime, décorer leur veston !

     

            

    14 juillet 2014

    © Dominique

     


    2 commentaires
  •  

     

    Tout ce qui nous entoure de près ou de loin peut devenir source d'inspiration à un moment donné. Les  noms de lieux par exemple ; pris séparément  (mis a part quelques exceptions cocasses) ceux-ci   peuvent paraître   insignifiants, mais si nous  les accolons  dans un agencement adéquat les uns au autres, ils  peuvent alors donner naissance à une historiette. Amusante ou pas, vous seuls pourrez en juger :
     

     

     

     

      La Ronde des Villes de France ! 

     

    Dans le texte ci-dessous ,tout  ce qui est écrit en BLEU
    Correspond à des noms de villes Françaises.
    Exception faite pour Assise et  Lamain
    Qui se trouvent respectivement
    En Italie et en Belgique. 

     Mam-Goudig.jpg

       Personnage  créé par Jean-Paul David     

     

     

    Oh Ma Douai  Pierric ! S'écrie La Madeleine qui  aRives de Vannes. J'préfère mon Bourg avec ses Beauchamp, ses Bauvin,entendre Belley  les moutons même si Belfort ; Calais à la ville c'est pas Marans dis-donc   j'en suis toute Tournes  Boulay !

     

     - Tu Saïx Le Robert m'avait dit :

     

    -  Pour les Quinzan  du p'tiot ça me ferait Plaisir qu'tu Vienne.

     

    Tonnerre !  J'Avion pas envie d'Alès mais on peut pas toujours faire à sa Guise

     

    - Die c'est Caen ?  Que je lui ai demandé

     

    - Le Troyes qui m'a répondu   

     

    - Et Oudon ?

     

    - A Vannes !

     

    - Houilles ! Avec tous mes Meaux ça me Coutras mais c'est l'anniversaire de l'Antony et j' l' Aime  comme la prunelle de Meyzieu ce p'tiot alors Givet !

     

    La veille du jour, celui-ci devait venir me chercher.Il faisait Baud et un Beausoleil éclairant Le Grand-champ faisant chatoyer les ailes des Sarcelles en vol. Assise sous  L'Horme près du Muret  je me rendis  compte de l'heure avancée et je Bondy. Si je suis en retard ça va le mettre en Rognes que je me Medis alors, je prépare vite les Écuelles de mes chiens avec tous Ceyreste de poulets mais Palaiseau hein ? Non ! car ils peuvent se  coincer dans Le Gosier  et  leur  Millau puis v'là qu' je Montauban pour donner leurs graines aux Colombes, puis, l'Avoine  au Bardos et la  Paille à l' Hasnon.  Ensuite j'va dans la Bonnétable  nourrir la vache, les Vaux Elbeuf et leur apporter des Sceaux d'eau puisée à la Fontaine

    J'aTrappes L'Oie, l'Auxy, Laplume et Entre-deux,  j'descends Montrouge et Le Blanc dans Le-cellier vite, très vite ; comme si j'avais mangé du Lyon puis, j'me suis dis :

     

     - Eh Cesson ! On n'est pas Aubagne,  c'est que Genay plus vingt ans tout d'même La Porcherie  aux Truyes et au Veyras je la Ferai  Aure Tours !

     

         

    A pas Lent j' Monteux à Lachambre, j'me Change de Genille, me Pomponne, un Brains, Metz Montailleur qui m'Pleyben qui Maincy les Hanches et les Cuiseaux, j'Melay Soliers , Pranles Peypin sous l'Bras et la Cannes à Lamain. Jallais r'descende les Marches quand il aRivas.            

     

     

     Mam-GOUDIG-PM.gif   * ken bremaik ! pour la suite de mon aventure

     

     

    *  A plus tard  !

     

     ( Si la traduction n'est pas tout à fait exacte que nos Amis Bretons veuillent bien m'en excuser

     

     

    17 Août 2012

    © Dominique    


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique