• ABECEDAIRE DES ANIMAUX DU MONDE Lettre : P

    ABECEDAIRE DES ANIMAUX DU MONDE LETTRE   " P "

    Proposé par  VIOLETTE

     

                                  

     

            PACHYURE  ETRUSQUE

                                                     

                          ABECEDAIRE DES ANIMAUX DU MONDE Lettre : P

     Le Pachyure  Etrusque

     

    Mon nom est « Pachyure Etrusque » mais l’on me connaît également sous celui de musaraigne pygmée et,  outre que je sois le plus petit mammifère connu, l’on dit de moi que je suis une adorable petite créature, ce dont je ne suis pas peu fier. Jugez plutôt. Mon poids maximal ne dépasse pas les deux grammes pour une taille de  quatre à six cm (en exceptant ma queue qui elle, mesure quatre cm et donc pratiquement aussi longue que mon corps). J’ai un museau à grandes vibrisses qui est long,fin et se termine par un groin et, si mes yeux son minuscules, mes oreilles elles, sont grandes, rondes,roses et pratiquement dépourvues de poils.  Le pelage de mon dos est gris -brun  et dans des tons de camaïeux, devient gris clair à blanc sur mon ventre. Mon activité est essentiellement nocturne. Bien que très léger et petit, je n’en suis pas moins gourmand.Exclusivement insectivore je mange journellement, la quantité de deux fois mon poids corporel ; ce qui pour autant, ne gâte pas mes dents, car celles-ci restent toujours très blanches. Lorsque je dis que je suis gourmand, je triche un peu, disons que j’ai un besoin de manger de la sorte, car de cela dépend ma vie. J'ai un grand cœur, n’entendez pas par là que je sois généreux, non j'ai un grand cœur au sens littéral du terme et  le fait de beaucoup manger est nécessaire à mon rythme cardiaque qui est de mille cinq cent battements par minute. Oui, oui, vous avez bien lu ! Soit, vingt-cinq battements par seconde. Ce rythme cardiaque épuisant, explique probablement ma courte durée de vie, qui oscille entre douze et dix- huit mois. La gestation de ma femelle est de vingt-sept jours. Notre milieu de vie se trouve dans les anfractuosités des murs, des pierres, dans les milieux secs, ensoleillés et rocailleux autour du bassin Méditerranéen, notamment en Corse, mais également en Afrique du nord, en Asie Mineure et en Palestine et notre plus grande crainte, reste les oiseaux de proie dont nous sommes une denrée de prédilection.

    © Dominique

    « LES COMMERES REFONT L'HISTOIRE (Suite...) MOSAÎQUE : " La Romaine" »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 25 Janvier à 09:37
    Josette

    adorable ce petit animal qui a un turbo gourmand à la place du coeur !

    Je te souhaite une belle journée Dominque

    bisous

      • Dimanche 26 Janvier à 09:46

        Bonjour Josette, 

        La nature nous surprendra toujours !

        Que ta journée soit douce 

        Bisous

        Dominique

    2
    Samedi 25 Janvier à 13:46

    Quel drôle de petit animal!

    ses caractéristiques sont exceptionnelles pour une si petite espèce.

    Bonne fin de semaine

    Bisous

      • Dimanche 26 Janvier à 09:48

        Bonjour Violette, 

        N'est-ce pas ?smile Il est aussi petit qu'il est surprenant. 

        Beau dimanche

        Bisous

        Dominique

    3
    Samedi 25 Janvier à 14:22

    Ah oui je découvre cet animal , et ses caractéristiques anatomiques et physiologiques . Incroyable , ce rythme cardiaque , il doit vraiment s'épuiser à la moindre activité .

    Bonne journée 

    Bises 

      • Dimanche 26 Janvier à 09:50

        Bonjour Gisèle, 

        C'est uniquement en raison de ses intenses battements de cœur  et sa façon de se nourrir qu'il peut rester en vie.

        Beau dimanche

        Bises

        Dominique 

    4
    Samedi 25 Janvier à 21:48
    colettedc

    Tout mignon il est, Dominique !

    Je ne le connaissais pas ! 

    Bonne soirée,

    Bisous♥

      • Dimanche 26 Janvier à 09:52

        Bonjour Colette, 

        Il est vraiment  minuscule,  c'est paraît-il très rare de l'apercevoir !

        Beau dimanche

        Bisous

        Dominique

    5
    Dimanche 26 Janvier à 10:41

    En le voyant je pensait à mulot, comme un air, long nez... plus l'animal est petit plus coeur bat vite, c'est impressionnant, nous on serait déjà mort !  Bon dimanche, bises

      • Dimanche 26 Janvier à 17:25

        Bonsoir Jill,

        Avec de telles pulsations, on imagine mal qu'un être , humain ou animal puisse vivre ne serait-ce que peu. Lui peut vivre entre douze à dix-huit mois.

        Belle fin de soirée

        Bises

        Dominique

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :