• CROQUEURS DE MOTS DEFI N° 191

    proposé par  
    JILL BILL "

    Qui nous dit ceci : 

    Je vous propose une illustration titrée, « Se tuer à la tâche » broder un texte autour, et rajouter en imposé l'un des deux bons mots, celui de Hilton ou de Doris 

    De Paris Hilton  

    On a besoin des animaux, le jaguar pour la voiture, le vison pour sa fourrure et le dindon pour la facture ! 

    De Pierre Doris 

    Je me suis engagé dans la marine le jour où mon père a dit qu'on était sur terre pour travailler dur ! 

     

    " Se tuer à la Tâche"

    10

     

    Voici ce que la photo m'inspire  :

     

    Touchons du bois . . . "

     

    Je me tue à la tâche, raide comme un Bambou,  vous remarquerez;même pas un Peuplier  et si je Frêne mon allure, Genêt plus d'équilibre et je Tremble de voir mon chargement tomber . Marcher par tous les temps,  de cette façon dans la Rhubarbe ! Alors, lorsque mon patron me dit :

    Tâche, si tu ne veux pas avoir de tuiles, que les briques arrivent intactes !

    C’est dur pour un Hêtre savez-vous ? Comment avec ça se porter comme un Charme ? Ce qu’il faut faire pour gagner son Pin tout de même.  Vous allez peut-être me traiter de Saule pleureur, mais ce n’est pas du Bouleau de transporter ces briques sur cette vieille bicyclette dont la Chêne déraille et le Caoutchouc des roues se perce. De plus, bien que les transportant, c’est loin de m’en rapporter des briques allez ! Quelques roupies seulement, de la roupie de sansonnet oui ! Je me dis souvent que je me tue pour des Nèfles, que je suis une une Poire qui se fait presser comme un Citron car malgré ce et n'étant presque Papayer, ma paie, il me faut très souvent l’Amandier comme un pauvre gueux. Laurier-vous fait vous ce métier-là ? Ce n’est pas une vie, savez-vous, si je m’écoutais parfois, je crois que j’ irais me Noyer tenez ! Puis, je me ressaisis et  je me dis que, penser ainsi est un Pêcher. Vous remarquerez que l’on ne voit de moi, que mes jambes, mon bras  et ma manche Kaki, qui dépassent. Si vous pouviez voir mon visage, vous constateriez que je n’ai pas la Banane à ça non alors !  Comment pourrait-on l’avoir lorsqu’on à la Cerise ? Je vous le demande. Ah que n'ai-je écouté mon ami qui un jour m'a dit :

    - Je me suis engagé dans la marine le jour où mon père a dit qu'on était sur terre pour travailler dur !

    Pas encore Cyprès de la retraite, il faut que j'aie la Pêche touchons du bois, si je veux pouvoir enfin goûter  avec Azalée, l'Ananas que j'aime, des jours heureux dans mon Abricotier .

     

     © Dominique

     

     

     

     


    2 commentaires
  • CROQUEURS DE MOTS
    DEFI N° 168

    Défi N° 137 des croqueurs de mots  

    proposé par   


    " CABARDOUCHES "
    (Marie et François)

    Qui nous disent ceci :  

     Sur l' une de nos trois illustrations proposées
    racontez- nous comment les p'tiots gamins en sont arrivés là !
    ( la fantaisie est la bienvenue...) 

      

    Défi n°168

    Illustration de  François 

    Voici ce que celle choisie m'inspira  

     

     

    Ah quel manque de pot !

     

    - Dépêche-toi, courons ! Nous n’avons pas de temps à perdre, mamie m’a confié qu’ici, dans le Béarn, on mettait la Poule au pot le dimanche. Oui, oui ! Elle m’a dit comme ça :

    - Ma p'tiote, c'est demain dimanche et tradition oblige, le dimanche aux alentours de Pau, on met la Poule au pot, selon le souhait du "Bon roi Henri " Tu voudras bien m'aider dit ? Ma p'tiote citadine.

    Et ben comment te dire.... J'ai dit oui  v'là ! Mauvaise idée hein ? Mais pas aussi  biscornue que celle du « Bon Roi Henri » ! Mettre la poule au pot non mais ...! Plus de quarante  poules qu’elle a, mamie et manque de pot:   seulement deux pots de chambre :  Les nôtres  de quand on était p'tit !  On a besoin d' se dépêcher si on veut que toutes puissent faire leurs besoins dans l'pot, sinon ce sera plus le dimanche qu’on la mettra  au pot la poule, mais bien le lundi, ou  le mardi pt' ête,  qui sait ?

    - Ah j’aurais bien aimé l'y voir tiens le « Bon roi Henri » ! C'est plus facile à dire qu'à faire c'tte histoire là. Courir après toutes les poules  pour les attraper tu parles d’un sport, mais en plus, devoir faire tenir chacune d’entre-elles sur l' pot, c'est pas marrant ha non ! Et puis, pourquoi qu'il faut les mettre au pot spécialement le dimanche les poules, alors que les autres jours de la semaine elles font leur crottes  partout ?

    -  C'tte question ? Chais pas moi ! 

    - Hé dis ! Tu crois qu’il faut qu’on attende que chacune ait fait popo dans le pot ?

    - Ah ben non alors ! Il a dit mettre la poule au pot, l’aute;  il a pas dit d'attendre son popo !

    - Et si elles ne veulent pas rester sur l' pot comment qu'on fait ?

    On les y attache pardi ?

    - Alors , nous faudra autant de pots qu’ a d' poules ?

    - Ah dis donc quelle Histoire ! Il y a déjà eu ce sacré Charlemagne qu'aurait inventé l’école, et  maintenant, le roi Henri,  qui veut qu'on mette la poule au pot ! Ah ces rois, j'te jure, ils ont de ces idées bizarres parfois. Ecoute nous allons essayer puisque j'ai promis  et,  si on n'y arrive pas eh ben ! On dira à mamie qu’on a ben voulu l'aider, mais qu'on est trop fatigué pour continuer et on restera allongé  Sully !

    - Bonne idée ! Hiii...Hiii.

     

     © Dominique

     


    21 commentaires
  • Lettre  G

      “ C’est Top Chef ”  

    De l 'Annuaire pour les Nuls 

    Le but étant de créer une recette originale
    Commençant par la lettre du jour
    en l' occurrence  le  "G" 
    Avec un maximum d'ingrédients débutant par la même lettre

     top-chef

     

    " GASPACHO  EXOTIQUE "
    (Fruits /Légumes)

     

    Dans un Blender:

     

    1 Giraumon (en morceaux)
    (Espèce de Courge)

    (Ah non ! Ce n'est pas une insulte
    jamais je ne me permettrais. C’est une  cucurbitacée quoi !
    )

     2 Grenadines (dépulpées) 

    Il est évident qu'il ne faut pas aller quérir 2 habitantes de Grenade
    Ah ben non !
     

    3 Gombo ( coupés en tronçons)
    (S'ils ne sont pas très beaux ce n'est pas grave , pourvu qu'ils soient Gom)

    1 Cuillère à café de Gingembre ( en poudre)

     2  Goyaves

    1 douzaine de Girembelles
    ( Sorte de groseilles )

    1/4  de Groseilles de Ceylan 

    Galanga (Racine )
    ( Veillez à ce qu'elle n' ait pas été grignotée par Corneille)

     

    Mixer le tout vous obtiendrez un Gaspacho
    (A déguster de préférence avec un gars qui lui l'est,c'est plus agréable ! smile)

     

    © Dominique

     


    7 commentaires
  • CROQUEURS DE MOTS
    DEFI N° 163

    Défi N° 137 des croqueurs de mots  

    proposé par   

    JILL  BILL

    Qui nous dit ceci :  

     Sur une photo de Cezary Wysynski 
    Racontez une p'tite histoire en prose ou autre... poésie, haïku, etc...
    à votre guise !
     

    Hello les Croqueurs de Mots...

     

     

    " MINNIE  PASSE MURAILLE" 

     

                             Certes, je joue un peu les cabotines mais néanmoins,  ne trouvez-vous pas que j'ai  quelque similitude, avec la sculpture de Jean Marais " Le Passe muraille ", immortalisant l' œuvre éponyme  de Marcel Aymé sur une place de la Butte Montmartre*, que du reste Marcel aimait !

    Comme, ce bon Monsieur Dutilleul, le héros de cette nouvelle, je passe d'un mur à l'autre, le pouvoir de les transpercer, en moins je vous l'accorde !  Moi, dans les murs, je m'y insinue, je m'y me faufile, je m'y coule, je m'y glisse au travers de leurs interstices. Oh ni avec amusement, ni avec plaisir allez, mais avec prudence. Mais non Prudence  n'est pas une de mes amies voyons ! Avec circonspection, précaution, si vous préférez; car être souris croyez-moi, n'est pas une sinécure. N'est pas "Mickey Mouse" qui veut, je ne suis pas une star moi. Les souris lambda comme moi, sont obligées d'être toujours sur le qui-vive lorsqu'elles effectuent le moindre déplacement. Avez-vous remarqué: Un chat, une tapette (Hé ben oui, c'est le nom du piège qui nous est réservé qui puis-je hein ?) voire un balai, ne sont jamais très loin  des lieux que nous fréquentons. Allez donc savoir pourquoi ... Et nous sommes alors obligées de jouer les "James Bond Mouse " ou les "OSS 117" de la gent trotte-menu; ne fut-ce, que pour nous déplacer d'un point à un autre alors, pour grignoter un morceau de gruyère je ne vous dis pas. Ah Gruyères ! Voilà bien la ville où j'aurais aimé vivre. Mais trêve de fantasme ! Pour l'instant il me faut sortir de ce mur. Vérifions : Ennemi en vue ? Oui ….Non ? Il semble que non, alors avant que de subir le même sort que celui réservé au  personnage du "Passe Muraille" qui lui resta figé  pour toujours dans son mur, je vais me hâter de sortir du mien et bien que n'étant pas  "Speedy Gonzales", pour me donner de la vélocité,  je vais l'imiter tiens :  Ay ay ay ! Arriba  Arriba   ....

     

    © Dominique

     

    * Place qui désormais porte le nom de Place Marcel Aymé.


    13 commentaires
  • Jeu de Lettres
     

    Chez Lady Marianne


     Qui nous dit ceci :

    Je vous propose  11 LETTRES 

           A I I O S S N L M G D

    Ragoût de restes de viandes réchauffées
    fig -mélange confus et disparate 

    Le mot qu'il fallait retrouver : 

      SALMIGONDIS

    Mes anagrammes sont :  

     Dignois  maisons  lagons Siamois  Daims  Dingo  Aiglons  Somalie  Milans  laids malins   indigo  disons gamin Adonis  longs gomina Dolman  galons mission admission soins  ainsi  saisons midis  gonds signal  amigos mains  glands   salmigondis.

     

    Dans le Mini-Zoo, Dignois, des sortes de maisons bleues lagons abritaient: Eléphant Siamois, Daims, Dingo, Aiglons de Somalie, Milans, singes Nasiques, laids mais malins, paons indigo etc… Le gardien qui n'était plus disons un gamin pas plus qu'il n'était un Adonis, portait les cheveux  longs enduits de gomina  ainsi qu'un Dolman bordé de galons en guise de veste. Il avait pour mission, outre l'admission des petits  pensionnaires et leurs soins, celle  de préparer leurs repas. Ainsi au gré des saisons, tous les midis chaque porte pivotait sur ses gonds et au signal tous, que le gardien saluait d'un vibrant :  Hola amigos !  Venaient manger parfois, à même ses mains : des Glands ou autres salmigondis.

     

    © Dominique 


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique