•  

    L'ASSOMPTION 

     

    L'ASSOMPTION !

    L'ASSOMPTION DE LA VIERGE MARIE

    par Nicolas Poussin

     


    7 commentaires
  •  

    Osons dire : Je t’aime !

     

    Dans un monde où hélas toutes les valeurs sont en train de se perdre, où la convivialité n’a plus sa place, où l’on naît et où l’on meurt , sans que cela ne provoque chez autrui, le moindre sentiment de joie ou de compassion. Dans ce monde où les carnages perpétrés et relayés par les médias, sont devenus si courants, que la diffusion de telles horreurs arrivent a être banalisée, sans que quiconque ne se soucie des dégâts que peuvent causer de telles images jetées sans épuration au visage d’enfants, de personnes âges, d’êtres émotifs et sensibles.   Le monde s’endurcit peu à peu et perd ses repères.

    C’est utopique, mais essayons par tous les moyens possibles de résister à ce fléau du XXI ème siècle . Ce siècle dans lequel, pour ce qui concerne  les plus anciens d’entre nous , nous avions mis tant d’espérances, lorsque nous étions enfants .Nous pensions alors, que dans les années « 2000 », la vie sur terre  serait des plus agréables, une vie où il y aurait du bonheur pour chacun, où les voitures voleraient, où tout serait robotisé. Un monde quasi paradisiaque en somme

    Hélas, trois fois hélas, ce ne sont pas les voitures qui volent ... et loin d’être robotisé, le mode serait plutôt, si je peux me permettre ce néologisme « lobotisé ».  En effet,  Il semblerait qu’ une lobotomie générale ait annihilé tout sentiment chez les hominidés que nous sommes. Alors, à tous ceux qui ne sont pas encore contaminés par ce mal,  à tous ceux, qui sont encore pourvus de sentiments et de bons sentiments , Dieu merci, il en reste encore en ce bas monde ; Je me permets ce conseil : Osons dire : Je t’aime  aux êtres qui nous sont chers, ne pensons pas que cela soit inutile,  parce que  ceux que nous aimons, le savent bien. Certes, ils le savent, mais comme cela leur ferait  du bien de l’entendre. Alors ne nous privons pas du plaisir de le  dire, ne les privons pas du bonheur de l’entendre . Et surtout ne remettons pas à demain  ces moments privilégiés, car demain ….. Il pourrait être trop tard !

     

     

    Osons dire : Je t’aime !


    6 commentaires
  •  

    IL Y A CENT ANS

     

    Il y a Cent Ans !

     

    A la mémoire de tous ces combattants qui dans toutes les communes de France entendirent  sonner  le tocsin  en ce jour du 2 Août 1914 leur signifiant la "Mobilisation Générale"

    Près de 4 millions d'hommes entre vingt et trente huit ans (dont mes deux grands-pères) furent appelés aux combats de cette "Grande Guerre".

    Paix à l'âme de tous ceux qui y sont tombés, à celle de tous ceux qui y ont survécu et qui  furent à jamais meurtris dans leur chair en dans leur cœur.

     

    Nous ne vous oublions pas !

     

     

    Dominique

     02 août 2014


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique