• CROQUEURS DE MOTS Défi: 233

     

     CROQUEURS DE MOTS DEFI N° 233

       proposé par 

     MARIE CHEVALIER

    Qui nous dit ceci : 

    Il nous est arrivé sans doute à toutes et tous d’être plongés dans un doux rêve et de nous réveiller  en sursaut. Comme  nous aurions aimé  poursuivre ce rêve inachevé !

     Décrivez-nous  ce que vous ressentez et surtout parlez-nous de ce rêve, dans un petit texte court. 

     

    Ma Participation

     

        CROQUEURS DE MOTS  Défi: 233

    CROQUEURS DE MOTS  Défi: 233

    Quel était cet objet bizarrement conçu, qu'on eût dit qu'une poule géante l'avait pondu mais à laquelle il eût manqué de la matière pour former la coquille ou qu'elle fût dentellière, car l'objet en question était tout ajouré à quoi pouvait servir cet ovoïde objet ? Ma curiosité dominant ma raison, j'entrais ex abrupto dans ce drôle de caisson quand mon étourderie et mon empressement, me firent trébucher et, son fonctionnement par ma chute impromptue sitôt fut déclenché. Dramatique bévue. Car dans sa frénésie, je fus téléportée et sans conjecturer sur l’inouï voyage, je voyais sans arrêt changer le siècle et l'âge. Je vis Napoléon dans sa grise redingote et le roi Dagobert rajuster sa culotte, Alexandre le Grand chevaucher Bucéphale, Cerbère ce redoutable monstre tricéphale. Mais l'étonnant engin sûrement déréglé, changea de trajectoire ; j'assistai enchantée, mais aussi médusée et, de façon aléatoire à ces événements qui créèrent l'Histoire. Je vis un dix-huit juin cet Appel de De Gaulle, à "Alésia" la fin de la guerre des Gaules, à "Vérone" Roméo et sa douce compagne, à "Rome" en l'an huit cent, couronner Charlemagne. Puis l'engin stoppa net près du château de Blois et j'eus le grand honneur de découvrir François ! Il importe je crois, qu'il faille que je précise, lorsque je dis François, qu'il n'y ait pas méprise, ce ne fut pas bien sûr, l'ancien maire de Tulle, celui que l’on tourna sans cesse en ridicule ah non ! Mais l'époux de la Reine Claude, (pas la prune évidemment) le père de Louis XIII, le roi dit Chevalier, le protecteur des Lettres, le grand François Ier. J'eus plaisir à vaguer au milieu de sa cour, parmi les gentilshommes et dames en beaux atours mais j’ouïs de l'objet monter des vibrations, celui-ci aussitôt subit une propulsion et je me retrouvai soudain toute ébaubie ; les cheveux en bataille, assise dans mon lit. Je fus très dépitée, plus de château de Blois, plus de cour, plus de Roi moi qui aime l'Histoire et espérais savoir ; je me retrouvais là, esseulée dans le noir. Ce rêve certes fut, des plus particuliers, mais j'aurais tant aimé pouvoir le prolonger

    © Dominique

    « MES PHOTOS DE VOYAGES : LA NORVEGELa Cloche Fêlée »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 16 Mars à 03:08
    colettedc

    Oh ! Mais, quel rêve, Dominique ! Le rêve au-dessus des rêves ! Mille bravos !

    Prends bien soin de toi ! Douce semaine ! Bisous♥

      • Mardi 17 Mars à 07:18

        Bonjour Colette, 

        Merci !  C'est je pense, la seule chose qui nous soit encore permis de faire en ce bas-monde librement : REVER ! Alors profitons-en !

        Bisous .  Prends également soin de toi et des tiens.

        Dominique

    2
    Lundi 16 Mars à 03:15

    N'empêche ça doit faire drôle en "vrai" de se retrouver ainsi propulsée dans le temps... ces temps qu'on a lu dans les livres d'histoires...  Bon rien n'est encore inventé pour, il ferait la fortune de son créateur, tant de gens aimeraient vivre au... ou au... siècle...  Belle semaine avec nous... bises, jill ,-)

      • Mardi 17 Mars à 07:26

        Bonjour Jill, 

        Je pense en effet que parcourir le remps est le rêve de beaucoup depuis des générations. Je suis peut-être utopiste, mais je pense qu'un jour cela sera possible. Tant de choses se réalisent de nos jours que l'on n' aurait jamais imaginées même dans les rêves les plus fous( ou dans les cauchemars pour certaines, mais c'est une autre histoire)

        Belle semaine à toi aussi Jill

        Bises

        Dominique

    3
    Josette
    Lundi 16 Mars à 16:46
    Voilà un rêve historique qui plairait à certaines de tés compères
    Je suis désolée Dominique mais en panne d ordinateur je ne réponds pas souvent
    Bises
      • Mardi 17 Mars à 07:32

        Bonjour Josette, 

         

        Je suis portée sur l'Histoire et  ce , jusqu' dans mes rêves dis-donc ! smilesmile 

         

        Ne sois pas désolée, il n'y a pas de quoi l'être, chacun fait ce qu'il peut, comme il le peut !

         

        Bises et belle semaine (Si l'on peut encore dire ceci en cette triste période !)

         

        Dominique

    4
    Lundi 16 Mars à 18:23

    J'imagine, dans l'ordre comme dans le désordre que de rencontres impromptues, quand la magie opère les rêves ne connaissent ni espace, ni chronologie !!!

      • Mardi 17 Mars à 07:43

        Bonjour Annick,

         

        Le monde onirique est le seul monde où tout est réalisable, où le mot "impossible "  n’existe pas !

         

        Amitiés

        Dominique

         

    5
    Mardi 17 Mars à 21:55
    Durgalola
    Quel riche rêve ! Peut être allais tu rencontrer Léonard de Vinci. bonne soirée
      • Mercredi 18 Mars à 09:03

        Bonjour Andrée, 

        J'ai eu la chance de pouvoir  visiter le" Clos Lucé" à Amboise, où vécu le Grand Homme, peut-être comme tu l'imagines, le rencontrerai-je une nuit au coin d'un rêve ?

        Amicalement

        Dominique

    6
    Mercredi 18 Mars à 16:07

    Voilà un rêve que j'aurais bien aimé faire  , une belle façon de s'évader en ces temps difficiles .

    Bonne journée 

    Bises 

      • Jeudi 19 Mars à 07:58

        Bonjour Gisèle, 

        En ces temps difficiles comme tu le dis fort justement, il faut que notre imagination se surpasse afin de ne pas sombrer  dans l'angoisse du lendemain.

        Bonne journée

        Dominique

    7
    Samedi 21 Mars à 07:28

    Un superbe rêve qui t'a fait voyager à travers l'histoire de France . Cela valait bien un réveil en sursaut! Bise

      • Samedi 21 Mars à 11:16

        Bonjour Fanfan, 

        Mon engouement pour l'Histoire me poursuivrait-il- même dans mes  rêves ? smile

        Oui en effet, ce fut le prix à payer.

        Bises et beau Week-end

        Dominique

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :