• CROQUEURS DE MOTS DEFI N° 162 : Le Scénario !

    CROQUEURS DE MOTS
    DEFI N° 162

    Défi N° 137 des croqueurs de mots  

    proposé par   

    LILOUSOLEIL

    Qui nous dit ceci :  

    Je vous propose un début de scénario et à vous d’écrire le film ou l’histoire ou le synopsis mais avec une contrainte..

    Scénario :

    Une femme en robe rouge descend du bus. Elle est furieuse. Elle bouscule un homme qui traverse la rue en dehors des passages piétons.

    Vous devrez utiliser les verbes : caqueter, rêver, applaudir, s’ébaudir, refroidir
    Les noms : portail, violon, gazon ; galurin, hérisson, allure, caraco.
    Les adjectifs : opportun, guilleret, pâle, maudit, violet.

    CROQUEURS DE MOTS :  Le Sénario ! 

    Un bus freinant brusquement afin d'éviter un petit bonhomme, qui guilleret traversait la rue hors du passage piétons, fit un écart et s'immobilisa face au portail d'une jardinerie, sur laquelle on pouvait lire "Au Gazon Fleuri". Cette embardée eut pour effet de propulser une passagère corpulente,qui debout, était en train de caqueter avec un ramoneur tenant par le manche un hérisson.  N'ayant pas eu le temps de se cramponner , elle vint s'abattre de tout son poids, sur l'étui à violon d'un Monsieur assis face à elle. Sous le choc, le galurin violet à pompons rouges de la dame,passa inopinément sur le crane chauve du Monsieur qui tout pâle, dut penser rêver. L'incident fit s'ébaudir bon nombre de personnes, mais pas les protagonistes. La dame que la situation n'avait su refroidir bien qu'ayant le nez tuméfié, récupéra son chapeau, le remis prestement sur sa tête, arrangea, dépassant de sa robe rouge, le col de son caraco  déchiré  sous le choc et jugea le moment opportun pour aller dire deux mots à ce maudit passant, qui effaré, se faisait vertement invectiver, par des passants car, coupable de cette avanie. La dame descendit du bus furieuse, elle s'approcha  à vive allure du petit bonhomme,  le bouscula, puis le saisissant par un bras, le traîna jusqu'au commissariat tout proche, se faisant en cela applaudir. Suivie de témoins,  elle fit constater les dommages subits.

    © Dominique 

    « Mais que reste-t-il des Traditions... ? Prénom : Chilpéric ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 21 Mars 2016 à 02:36
    colettedc

    Oh ! Elle a de la poigne cette dame ! Bravo Dominique ! C'est tout à fait vivant ! J'♥ beaucoup ! Bon lundi tout entier !

    Bises♥

    2
    Lundi 21 Mars 2016 à 06:08
    Martine 85

    C'est bien raconté, amusant. J'ai pris plaisir à te lire. J'ai participé un bus est aussi au centre de mon récit. Belle semaine.

    3
    Lundi 21 Mars 2016 à 06:46
    jill bill

    Bonjour Dominique, le pauvre, il ne fait pas le poids, oh que non ! Bon lundi à toi, bises de jill cool

    4
    Lundi 21 Mars 2016 à 09:43

    smile  Coucou Dominique, une scène à la Dubout, dont l'image que tu as choisie, colle parfaitement à ton scénario. Bravo et merci pour l'amusement ! Gros bisous.

    5
    Lundi 21 Mars 2016 à 10:42
    Josette

    je vois "ton" film avec ce couple à la Dubout...

    nombre femmes en rouge et monsieurs renversés se retrouveront au violon ce matin  !

     

    6
    Lundi 21 Mars 2016 à 11:10
    marie chevalier

    j'ai beaucoup aimé tout y est  sobre malgrè  tout bravo ! bises

    7
    Lundi 21 Mars 2016 à 14:49

    En PS... pour le haïku du vendredi voir le thème chez Lenaïg, sur son over-blog, page du 20 mars, thème l'agneau pascal.... wink2

    8
    Lundi 21 Mars 2016 à 15:16

    j'aime bien la cascade de situations ... bonne journée. 

    9
    Lundi 21 Mars 2016 à 16:38

    Voilà un récit bien enlevé, on reste en haleine ! Pauvre bonhomme,il ne risque pas de protester avec cette femme imposante !Il ne fait pas le poids! Bises

    10
    Lundi 21 Mars 2016 à 20:07

    J'imagine la scène et je ris , ton image aussi l'illustre parfaitement .

    Bravo pour ce scénario particulièrement bien chosi .

    Bonne soirée 

    Bisous 

    11
    Mardi 22 Mars 2016 à 20:39

    Une femme de caractère vaut mieux ne pas lui tomber dans les pattes. Bravo pour le récit.

    12
    Jeudi 24 Mars 2016 à 23:44
    m'mamzelle Jeanne

    Ah mé.. Manu-militari, tambour battant elle en a vu  d'autres et ne se laisse pas faire l
    On ne va pas lui en conter à cette dame en rouge !
    Je suis un peu tardive..je viens de voir les liens chez notre Capitaine..

    Joyeuses Pâques.. (avec au fond du cœur  tristesse pour ceux qui souffrent)

    13
    Dimanche 27 Mars 2016 à 23:43

    Elle badine pas la dame rouge, le nabot n'a plus qu'à bien se tenir he

    Bon scénario, bravo.

    Merci pour cette participation qui n'était pas facile mais chacun a fait de son mieux.

    Bisous Dominique.

    Domi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :