• L' IMPROBABLE DIALOGUE

    L'  IMPROBABLE  DIALOGUE

    Ou

    " Du Roi Soleil  à  Plein Soleil "

    Plantons le décorNous nous trouvons  un 14 juillet , lors de la célèbre "Garden Party"   de l'Elysée  où,  un  dialogue  aussi improbable qu'insolite, s'engage  entre le Roi Soleil et l'acteur Alain Delon.                                                              

     

     ♦  ♦  ♦  ♦   ♦

                                                                     

    Louis le XIV ème regarda  ébahi,  la foule se trouvant massée autour de lui. Il n'eut pas souvenir qu'en ce jour il offrait une fête à certains de ses nombreux sujets. Du reste, il trouva saugrenu la façon dont tous étaient vêtus. Étaient-ils costumés ? Il avisa le parc qu'il jugea étriqué. Mais où donc était l'autre ? Il ne restait plus rien des jardins de "Le Nôtre ". Point n'était de bassin, juste quelques jets  d'eau, un modeste palais en guise de château dont les murs uniformes étaient peints en grisaille où donc était passé  le faste de Versailles? Que voulait dire cela ? Ce fut à cet instant de sa cogitation que s'approcha de lui, Monsieur Alain Delon (venu accompagné de Mireille Darc à cette réception et qui, sous Le Choc croyant à une vision  quitta les gens auxquels il faisait conversation à savoir : Rocco et ses frères, Monsieur Klein,la Veuve Couderc. Le monarque l'interpella alors .

     -Où sommes-nous Monsieur? Et qui est l'homme rond parlant, gesticulant, là-bas sur le perron  ?   

    - Ce petit homme rond, est notre chef d'État ! Lui répondit Delon. 

    - L' État c'est Moi!  Et sachez Monsieur que je n'ai point de chef.   

      Rétorqua à Delon le grand roi derechef.

     - Vous le fûtes Majesté, en effet vous le fûtes ! Et soyez assuré que nul ne le réfute, cela fait bien des lustres  mais la France se souvient que vous fûtes de tous, l'illustre souverain ! Quant à savoir où nous sommes;  je répondrais en somme: A l'Élysée * !

    Ah ! Songea alors le  monarque après cette remarque, nous sommes donc trépassés ( puis s'adressant à l'acteur )

    - Je ne vous connais point à qui ai-je l'honneur ? 

    - Je m'appelle Delon. Alain Delon ! 

     Aparté :   Acte manqué ? Eut-il aimé incarner James Bond ? 

     - D' Éon !  Vous êtes donc ce chevalier qui aimait à se vêtir en femme ?

    - Alain Delon en femme ? Majesté c'est infâme ! Delon est séducteur  autant que vous le fûtes. Dire cela à Delon c'est bien la pire insulte ! En outre, l'une de ses anciennes compagnes, vous diriez " favorites", aujourd'hui l'accompagne. C'est Mademoiselle Darc !

     -  Jehanne qu'on brûla  à Rouen ?  On la disait pucelle pourtant !

     - Mais enfin Majesté comment donc serait-ce elle ?  Il s'agit de Mireille actrice  exceptionnelle, tout comme je le fus !

     - Ah je vois ! Vous jouâtes tous deux dans la troupe de Molière notre grand dramaturge. Dans Dom Juan, peut-être, Amphitryon,George Dandin , Le Sicilien ... ?

    - Sire Alain Delon s'insurge ! Vous vous moquez de lui, il ne supporte pas, même si la raillerie émane d'un grand Roi. Non tous deux sévissions d'une façon altière dans l'art, créé par les Lumières. Le " Cinéma" ! Et, si Alain Delon ne joua pas le " Sicilien " il joua cependant dans leur clan qui fut sien, dans un film éponyme et sous son patronyme. Delon rajoutera Sire , afin de dissiper une quelconque équivoque, qu'il y eut analogie en nos vies réciproques. Votre magnificence naquit du "Roi Soleil", celle d'Alain Delon du film "Plein Soleil" qui, sa modestie dut-elle en souffrir, le fit considérer par "l'Empire du soleil levant" non comme Le Samouraï, mais comme un dieu vivant ! Je suis natif de sceaux, où votre ministre Colbert possédait un château. Delon comme vous l'êtes est mondialement connu, notre notoriété nous porta vers les nues.

    - Je  suis marri Monsieur de vous avoir vexé, là n'était point mon but soyez-en assuré ! J'ai ouï dire, qu'au siècle des Lumières, les philosophes prônaient raison, tolérance, humanité. Le Cinéma  par contre, là, vous me l'apprenez !

     - " Roi Solei" certes, mais pas des plus brillants si Delon peut se permettre, ou du moins pas des plus éclairés, car Votre Majesté encore une fois, confond  comme il le fit pour Darc, avec ces deux "Lumières". Mais Alain Delon doit mettre un terme à l'entretien et au plaisir  d'avoir par un bien grand prodige, croisé votre chemin. Alors adieu Sire vous-dis-je ! Car mon immense talent et ma grande renommée me valent en ce jour d'être fait chevalier (de la légion d'honneur)

    Louis XIV vit à cet instant précis, s'embraser le ciel  d'un gigantesque Soleil Rouge qui n'était autre que le feu d'artifice tiré depuis le Champs de Mars en ce quatorze juillet.

    - Ho ! - Paris brûle-t-il ? 

    - Non Majesté nous célébrons ainsi chaque année  Notre Histoire !

    - On dirait le Plein Soleil ; Quelle joie de Vivre !

    Sur ces mots Alain Delon, L'Homme pressé, pris congé du Monarque qui, lui cédant Le passage rétorqua en monarque :

    - Eh bien alors allez ! Allez donc Chevalier Delon et à l'espoir de nous revoir !

    Ce à quoi, toujours simple, Delon répondit :

    Puisque nous sommes tous deux de La race des seigneurs, je vous dis donc: Adieu l'ami !
     

     

    © Dominique

     

      * Les termes écrits en cette couleur sont des titres de films dans lesquels joua Alain Delon 


     * L'Élysée: Dans la mythologie antique,était le lieu où les héros et les gens vertueux, goûtaient le repos après leur mort.

     

    « CANDEURUCHRONIE : Gavroche ! »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 6 Mars à 06:45

    Ah ces deux-là réunis... toute une histoire, j'applaudis, bises de jill

      • Mardi 7 Mars à 08:27

        Bonjour Jill,

        Merci pour les bravos mais je me suis tellement fait plaisir en faisant dialoguer ces deux personnages ayant, à l' égo surdimensionné.smile

        Bises et belle journée

        Dominique

    2
    Lundi 6 Mars à 17:32
    LADY MARIANNE

    ha oui j'ai reconnu certains titres de films-

    je n'aurais su inventer cette histoire---- bravo tu t'en sorts superbement-
    bonne semaine- bises-

      • Mardi 7 Mars à 08:32

        Bonjour Lady,

         

        Merci ! C'est très gentil, mais il est assez facile et surtout  amusant de créer un dialogue entre ces deux personnages.

         

        Bises et belle semaine également

         

        Dominique

    3
    Lundi 6 Mars à 18:25

    Bonjour et bravo Dominique pour ce jeu d'écriture dans lequel tu excelles toujours autant !cool

    Je t'embrasse.^^

    Annie

      • Mardi 7 Mars à 08:37

         

        Bonjour Annie,

         

        Merci !!  Mais je dois dire que ces deux-là, avec leur personnalité , m'ont facilité la tâche. yes

         

        Gros Bisous et belle journée

         

        Dominique

         

         

         

    4
    Lundi 6 Mars à 20:14
    colettedc

    Superbe ! Quel plaisir j'ai eu à te lire, Dominique !

    Bonne soirée !

    Bisous♥

      • Mardi 7 Mars à 08:39

        Bonjour Colette,

        Tout le plaisir est alors pour moi et je t'en remercie !

        Belle fin de semaine

        Bisous aussi ♥  

    5
    Mardi 7 Mars à 10:29
    Josette

    Quand Delon se prend pour le soleil et parle à la troisième personne c'est un délice de te lire...Le Roi Soleil a été bien patient et à la réplique pleine d'humour (d'Eon, D'Arc...)

    cette parodie est très jouissive Dominique

    que du plaisir et le soleil revient dans les Yvelines avec ton post !

    bises et belle semaine

    6
    Jeudi 9 Mars à 21:12

    Très intéressant à lire, c'est du beau travail.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :