• STELLA !

     

    STELLA

    CIEL-ET-ETOILES.jpg

     

    Une fillette, unique enfant d'un bûcheron et d'une bûcheronne n'avait jamais quitté le minuscule hameau  de montagne qui l'avait vu naître. N'ayant aucune amie elle vivait alors en totale  communion avec la nature. Elle parlait  aux oiseaux, aux fleurs, aux arbres, aux ruisseaux; mais  par dessus tout, elle aimait parler aux étoiles.

    La nuit venue, elle allait s'étendre sur des grumes d'arbres, fraîchement coupés et, enivrée par l'odeur résineuse, elle contemplait le ciel. Elle avait localisé une étoile plus brillante que toutes les autres; était - ce Sirius ou bien Altaïr ? Bien évidemment la fillette n'aurait pu le dire et dans toute sa candeur , elle l'avait prénommée  "Stella"  (qui comme chacun sait, veut dire étoile) et tous les soirs, dès que les étoiles constellaient le ciel, elle fixait son étincelante amie et lui racontait ce qu'avait été sa journée. Or,  un matin semblable à tous les autres, un couple avec sa  fillette Estelle,arriva de la ville pour passer quelques jours dans les Alpages. C'était un couple fort sympathique et la fillette, des plus mignonnes. Les deux enfants s'entendirent à merveille et devinrent  bien vite inséparables. La  petite montagnarde fit visiter son petit monde à la citadine qui, gracieuse, avait toujours un mot gentil. Le soir, fatiguées par leurs jeux , chacune après le dîner allait se coucher tôt. Ce qui ne permit plus à la petite fille des montagnes,  d'aller retrouver "Stella"  la petite étoile. Cependant, elle dit un jour à Estelle:

    - Ce soir, il faut absolument que je te présente mon amie !

    - Ah tu as une  amie ? Mais ne m'as-tu pas dit que tu n'en avais aucune ?

    - En effet je te l'ai dit et c'est vrai ! Mais cette amie là  vois-tu ?Est une amie extraordinaire, elle m'est très chère. Je n'en ai jamais parlé à quiconque mais à toi, je veux bien la présenter.

    - Je te remercie de ta confiance !  Et quand pourrai-je la voir ton amie ? Questionna Estelle

    - Dès que brillera la lune !

    Le soir même en effet, alors que resplendissait la lune, les deux petites filles se tenant par la main, allèrent s'étendre sur les grumes et scrutèrent le ciel. Mais si celui-ci scintillait de mille feux, les fillettes  n' aperçurent  pas  "Stella" cette nuit là.  Alors la fillette des montagnes, déçue de ne pas voir l'amie si chère à son cœur, se mit à pleurer en disant que "Stella",  qui était la plus jolie  des étoiles, devait être fâchée contre elle, parce qu'elle  l'avait délaissée depuis quelques nuits.

    La petite citadine la consola en disant :

    - Rassure-toi et sèche tes larmes, "Stella" ne t'en veut pas ! Comment pourrait-elle en vouloir à sa merveilleuse  amie ? A cette amie qui  tous les soirs, lorsque s'illumine la voûte céleste, vient lui conter sa journée, partage avec elle tous ses secrets et lui demande, avant que d'aller dormir, de bien vouloir donner  de sa part, de gros baisers à ses grands-parents qui vivent désormais dans le ciel !

    Les sanglots cessaient au fil  des paroles lénifiantes, prononcées par Estelle.

    - Mais comment peux-tu savoir tout ça ? Tu viens à peine d'arriver et je n'en ai jamais parlé à personne.

    - Je viens à peine d'arriver ici, mais je t'écoute de là-haut dans le ciel tous les soirs et, sous les traits d'Estelle c'est bien  moi "Stella" qui à mon tour te parle ce soir.  Dès demain, je te promets tu n'auras comme à l'accoutumée, qu'à lever les yeux pour me voir et je brillerais alors   plus encore  que d'habitude et si dès lors, je ne pourrai plus te parler tu sauras du moins que je t'entends.

     

    En effet le lendemain "Stella" la petite étoile, fut bien présente dans le ciel et depuis, elle brille toujours d'un  incomparable éclat.

     

     

    Il est des mystères dont seuls, les enfants possèdent la clé !

     

     

    © Dominique

     

    « Mes Poèmes : Toi !LE PECHEUR »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 17 Novembre 2016 à 13:22

    Bonjour Dominique, à ce nom, prénom, me vient une bière belge, wink2 vrai qu'il signifie étoile et ce conte donne la larme à l'oeil... Ah les enfants, comme tu dis... adulte on est préoccupé par tant d'autres choses... sans poésie,  merci, bonne journée, bises

      • Samedi 19 Novembre 2016 à 11:00

        Bonjour Jill,

        En effet la "Stella Artois".yes Tu as raison,je n'y avais pas songé .

        Les enfants seuls, sont de véritables poètes, car ils vivent dans un monde à eux où tout paraît possible, où rien ne leur semble étonnant. Hélas à l'âge adulte la réalité est beaucoup moins jolie.erf

        Bises et beau week-end

        Dominique

    2
    Jeudi 17 Novembre 2016 à 18:38
    Josette

    Un conte si merveilleux Dominique que je me rappellerai lorsque je regarderai les étoiles

    Je te souhaite une douce nuit étoilée 

      • Samedi 19 Novembre 2016 à 11:02

        Bonjour Josette,

        C’est très gentil. Merci ! yes

        Bises et beau week-end

        Dominique

         

         

    3
    Jeudi 17 Novembre 2016 à 19:20
    colettedc

    C'est vraiment magnifique Dominique !

    Bonne et belle soirée à toi,

    Bises

      • Samedi 19 Novembre 2016 à 11:04

        Bonjour Colette, 

        Je suis ravie que cela ait su te plaire et t'en remercie !

        Bises et beau week end

        Dominique

    4
    Vendredi 18 Novembre 2016 à 12:11

    Bonjour Dominique,

    Stella... Estelle... D'entrée, j'ai remarqué l'étymologie commune à ces deux prénoms, mais je ne pouvais imaginer aussitôt que, dans le conte, ils désignaient une seule et même personne. 

    Les enfants perçoivent et vivent des choses que les adultes, naturellement, ne comprennent pas toujours, bien qu'ayant été eux-mêmes des enfants un jour. C'est qu'en grandissant, l'être humain perd une bonne part de mémoire et d'innocence... 

    Belle journée.

    FP

      • Samedi 19 Novembre 2016 à 17:45

        Bonsoir Fabrice, 

        En effet les adultes que nous sommes devenus ont perdu cette aptitude au rêve que confère l'enfance, nous avons vécus dans un monde candide et merveilleux et celui au fil du temps s'est  délité et c'est bien dommage.

        Beau week-end

        Dominique

         

    5
    Dimanche 20 Novembre 2016 à 20:09

    C'est un très joli conte, les enfants ont l'art de se crée des amis imaginaires.

      • Lundi 21 Novembre 2016 à 15:55

        Bonjour Solange, 

        Cette faculté -là, doit rendre plus difficile encore de quitter l'enfance .

        Bises

        Dominique

    6
    Mardi 29 Novembre 2016 à 21:31

    Ma stella en partage :

    <style></style>

    Étoile et coquelicots

     

     

     

    Stella, petite étoile du jour tombée de son lit à l’aube naissante, se retrouva, tout ébaubie, au milieu d’un champ de coquelicots.

     

    -       Bonjour, lui dirent-ils.

     

    Stella cligna des yeux sans comprendre tout en cherchant Vénus du regard. Ne voyant que le vert des prés et le rouge des fleurs, toute perturbée, elle se mit à pleurer des perles de rosée.

     

    Les coquelicots en furent très chiffonnés et baissant la tête cherchèrent comment la consoler. Stella perdait de son éclat. Toute étoile qu’elle était, elle ne savait pas comment briller sous la clarté du jour. Recroquevillée sur elle-même, elle se mit à fredonner un petit air mélancolique qu’elle chantait en famille, le soir au clair de lune.

     

     

    Les coquelicots, charmés, relevèrent la tête et se mirent à se balancer. Ils dansaient la complainte du vent frôlant les herbes hautes. Stella les regarda, d’abord étonnée, puis amusée, fredonna de plus en plus vite, de plus en plus fort, de plus en plus gaiement. La complainte se changea en valse dans laquelle elle se laissa entraîner jusqu’à en perdre la tête…

     

     

    Une étoile filante, à la nuit tombante, passant au-dessus du pré reconnut le chant mélodieux des étoiles. Elle ralentit sa course, tendit l’oreille, et d’un geste secourable emporta Stella dans sa longue écharpe blanche, vers le pays nocturne où les étoiles brillent pendant que dorment les coquelicots.

     

     

    Ainsi rêvent les étoiles quand s’épanouissent les fleurs, et rêvent les fleurs quand brillent les étoiles !

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :