• LES COMMERES VOYAGENT !

     

    LES COMMERES VOYAGENT !

     

    LES COMMERES VOYAGENT !

      Garance (à gauche) est aussi entière et caustique
    Que  Léonie (à droite) est effacée et naïve

     

    Garance : Ouf nous voilà installées ! J’ai bien fait dites-voir, d’choisir les premières places hein ?  Déjà on verra mieux l’paysage et en plus, on pourra entendre tout c’qui se dira entre le chauffeur et la guide hiii…Hiii… ! Hé vous qu’êtes toujours dans la lune, zavez rien oublié ? Vot’carte d’identité vous l'avez au moins ?

    Léonie : Oh j’ai tout ben pris allez ! Mais j’vais tout-de même tout capituler ( Prenant sa valise posée sur le porte-bagages et l’ouvrant ) Les bas : j’les ai, les jarretelles j’les ai, ma ch’mise de nuit en pilou : j’l’ai , mes quat' rob’ sont là, mes culottes antifuites : z’y sont aussi, mes charentaises: c’est toké ! Là, dans  l' sachet y a mes préservatifs.

    Garance : ( Interloquée Vos Quoi ??

    Léonie : Ben, mes préservatifs pardi ! Zavez pas pris d’préservatifs vous ? C’est pourtant nécessaire dites ! D'habitude quand j'pars j'en emporte qu'un, mais com’ y en avait un qui s’était un peu élargi, quand j’ai bataillé pour l’enfiler l'aut' soir ; c’est normal vu l’volume, alors des fois qu’il lâche, j’en ai pris un deuxième.

    Garance : ( ? ? ? ) Quoi ? vous  avez batailler pour enfiler  un préservatif ? Vous ? Mais vous n’avez jamais…. Heum... Quoi ! Ha ben ça alors si je m'doutais ! 

    Léonie : Zavez l’air rudement étonnée dites-voir ! Mais j’ai toujours utilisé des préservatifs moi, comment qu’j’aurais gardé une si belle toison à mon âge sinon hein ? Si j’la mouille sous la douche, faudrait que j’la sèche à chaqu’ fois au séchoir, l’est tellement longue !

    Garance : ( Rassurée ) Attendez, attendez ….Vous voulez parler d’un bonnet d’ douche là, pour protéger vos ch’veux ? Une charlotte quoi  ?

    Léonie : Est-ce qu' j'sais moi  s’il s’appelle Charlotte, ou Charlot c’bonnet là ? Moi j’ai toujours appelé ça un préservatifs et pi c'est tout ! Y préserve ben les tifs non ? Alors !  (Inventoriant toujours sa valise) mon foulard, mes….

    Garance :Eh dites, vous allez pas nous fair’ l’inventaire de Champvert des fois  non ? Et l’raton laveur vous l’avez  pris ?  Hiii…Hiiii….

    Léonie : A ben non , vous voui ? Moi j’ai pris un gant et du savon, ça suffira ben !

    Garance : Mais j’plaisantais Léonie, j’plaisantais ! Par cont’ là, j’plaisante plus ! Vous avez pensé à prend’ vot’ parapluie ?

    Léonie : Vu qu’on va fair’ une halte à Cherbourg, j’me suis dit à quoi bon  s’ incomber hein,  je l’ achèt’rai là-bas !

    Garance ( NarquoiseOui et à Rochefort, vous achèt’rez les D’moiselles. Hiii…Hiii

    Léonie :Vous riez dites, mais comme on passe en Picardie, j’me suis dit que j’ vais acheter quèques mèt’ de ficelle Picarde. Elle doit êtr’ ben solide pour qu’elle soit une spécialisation d’là-bas. Et pis on a toujours besoin d’ficelle un jour ou l’aut’ pas vrai ?

    Garance : Mais c’est une crêpe au jambon c’tte ficelle là Léonie ! Vous pourrez rien attacher avec  dites !

    Léonie (Etonnée): Ah ?  Et pourquoi alors qu’ils l’appellent ficelle ? ça trompe tout le mond’ ça !

    Garance : Et si on va à Lyon et qu’on entre dans un bouchon, ils vont vous proposer : La Rosette, La cervelle de Canut , le tablier de sapeur.. Vous pensez tout d’même pas qu’il ont fait cuire une dame qui s'nomme  Rosette non ?  Et pareil pour l’ canut ; quant au tablier de sapeur…  Ces noms là sont des noms de mets locaux. Non mais ?

    Léonie : Ben moi j’ai jamais mangé de méloco, j’sais même pas à quoi ça r’ssemble un méloco. Oh  pi de tout’ façon comment vous voulez qu’on rentre à deux dans un bouchon, faudrait qu’il soit énorme dites ! En pus, moi qui suis claustrophone, j’me vois pas m’glisser comm’ ça dans un bouchon même énorme ! 

    Garance : C’était un exemple Léonie. N’en parlons plus. De tout’ façon on y va pas à Lyon !

    Léonie: (cherchant dans son sac à dos) Avec tout ça, où est-ce qui s’trouve c’lui-ci ? Ah  le v'là ! J’lai trouver mon châle.

    Garance: (Surprise)  Vous avez aussi apporter le sac à dos ? Eh bien vous vous  êtes pas embarquée sans biscuits vous hein ? 

    Léonie: Ah mais c'est ça ! J’me disais ben qu’avais dû oublier quèque chose, c’est les biscuits ! Mais dites, c'est pas un sac cadeau ce sac là hein, j’lai ach’té. Chez « Trouvetout » le magasin au coin de la rue des cauteleux. J’lai pas payé ben cher en plus. 

    Garance: J’vous crois allez ! C’est le contraire qui m’aurait étonnée vu l’sac !

    Léonie: Pourquoi y vous plait pas mon sac ? C’est p’têtre à cause de « Titi et Gros minet » qui sont d’ssus ?

    GaranceNon Léonie, c’est à cause qu’il à qu’une bretelle v’ote sac à dos ! La rue où vous l’avez acheté porte bien son nom ah ça oui alors !

    Léonie:  Oh ça c’est pas ben  grave allez, j’le porterai en pendouillière !

     GaranceAh pour pendouiller y va pendouiller c'est sûr !

     

    © Dominique

     

                                                                                             LES COMMERES VOYAGENT !A suivre                                                                                

    « Mes Poèmes : LE PATRE LES PRENOMS DU MERCREDI : Castor ! »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 27 Avril à 04:49

    Le préservatif, utile si elles passaient par Montcuq.... ,-) sinon LU et approuvé... joyeux lundi à toi, bises

      • Lundi 27 Avril à 11:03

        Bonjour Jill, 

        Très perspicace  ! smile

        Merci et belle semaine à toi !

        Bises

        Dominique

    2
    Lundi 27 Avril à 08:39

    Succulent ce dialogue, mais pour voyager, même avec des préservatifs, il faut être déconfiné ! happy

    Bises et bon début de semaine

      • Lundi 27 Avril à 11:08

        Bonjour Zaza, 

        Tu as raison, c'est très juste;yes mais laissons vagabonder notre imagination et tentons ne serait-ce que pour quelques instants, d'oublier que nous sommes confinés (ées) et dans le flou le plus total quant à la suite de ces tristes évènements.

        Bisses et belle semaine

        Dominique

    3
    Lundi 27 Avril à 08:42

    Bonjour Dominique,

    Ah que tes commères sont drôles Dominique ! Enfin j'ose un sourire !

    Je t'embrasse.

    Annie

      • Lundi 27 Avril à 11:21

         

        Bonjour Annie, 

         

        Je suis comme chacun d'entre nous, très inquiète, cependant, ce dialogue excentrique et qui t'a fait sourire smile, je l'ai écrit pouroubier un peu et comme un antidote éphémère certes, à la période des plus chaotiques et inquiétantes que nous sommes en train de vivre.

         

        Je t'embrasse aussi Annie et te souhaite une belle semaine.

         

        Dominique

    4
    Mardi 28 Avril à 00:53
    colettedc

    Bonjour Dominique,

    Crée Léonie, hein, toujours fidèle à elle-même ! 

    Bien agréable ensemble, ces deux-là ! 

    Merci à toi, c'est super !!!

    Bon mardi,

    Bises ♥

      • Mardi 28 Avril à 10:44

        Bonjour Colette,

        J'essaie de ne pas sombrer dans la morosité  en opposant  à la tristesse qui nous envahit la lėgèreté de ces propos décalės.

        Bisous et belle journée

        Dominique

    5
    Mardi 28 Avril à 10:14

    Comme toujours c'est un véritable plaisir de retrouver tes commères . En voyage elles ne font pas exception c'est le rire garanti 

    Bonne journée 

    Bises 

      • Mardi 28 Avril à 10:49

        Bonjour Gisèle,

        Pas soumises au confinement elles ! smile

        J'essaie de conjurer le sort qui est le nôtre en cette triste période, par des propos plus que légers.Merci de les avoir appréciésyes

        Bises et belles journée

        Dominique

    6
    Mercredi 29 Avril à 10:27

    Ce voyage promet d'être mouvementé avec les 2 commères  ! Je me régale à lire  ces dialogues improbables.   Bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :