• Mes Poèmes : La Flamme !

     

                                                   La Flamme                                                 

    Mes Poèmes : La Flamme !

     

    L’inspiration des mots, tarissait à sa source
    Les yeux levés au Ciel, tournés vers la « Grande Ourse »
    J’ai invoqué « PIERROT » doux ami des poètes
    Qui sur son coin de Lune, garde sa plume prête
    Et comme il faisait sombre dans mon petit logis

    Tout comme il l’aurait fait, j’allumais une bougie
    Et c’est de celle-ci, que jaillit l’étincelle
    Ne vous y trompez pas, je ne parle pas de celle
    Procurant la lumière, pourvoyant la clarté
    Mais nourrissant l’esprit. Celle, qui me manquait
    Et voyant osciller cette petite flamme
    Je m’adressais à elle, ainsi qu’à une femme
    Des êtres humains – lui dis-je - Tu as l’ambivalence
    Tu peux être douceur, chaleur et bienveillance
    Lorsque tu accompagnes un dîner d’amoureux
    Où que l’on te voit luire, briller au fond des yeux
    L’on peut te voir aussi, dès que l’hiver paraît
    Te mouvoir avec grâce dans l’âtre des foyers
    Être, l’ambassadrice des prières et des vœux
    Brûler dans les églises, près des Saints et de Dieu
    Mais lorsque tu te fâches, quand tu n’es que colère
    Ta force destructrice, devient tentaculaire
    Tout ce qui nous entoure succombe sous ta loi
    Avec célérité tu fais de nous, tes proies
    De la petite flamme, je crus alors entendre
    S’élever une voix, afin de se défendre
    Mais toi, qui donc es-tu ? -  Me dit-elle - Pour juger ?
    Ton opinion n’est faite, que de vils préjugés
    Tu me dis destructrice, ravageuse, incendiaire
    Crois-tu que je m’allume, comme cela, par mystère ?
    Dans le mal que je fais, se cache toujours l’humain
    Qui bien contre mon gré, m'embrase de ses mains
    Combien d’elles ont pris part, à ce dont tu m’accuses
    Ces crimes faits en mon nom, j’les dénie, les récuse
    A chacun des Bûchers, Holocaustes, Incendies
    Je ne fus qu’instrument de leur ignominie
    Je dois aussi compter avec les éléments
    La Pluie m‘est alliée, mais adversaire, le Vent
    Car ne serais-je alors, qu’à l’état de brandon
    Qu’il viendrait m’attiser, d’où tes imputations
    Car lorsque le vent souffle, qu’il rugit, qu’il fait rage
    Il me fait croître afin, qu’ailleurs je me propage
    Et si ton jugement était plus équitable
    Tu me verrais victime, mais certes pas coupable
    Je me sentis confuse après ce plaidoyer
    Alors, timidement, pour me faire pardonner
    Je n’ai l’ai point soufflée quand finit l’entretien
    Mais en gage d’amitié, l’ai couverte de ma main  

                               

    05 novembre 2006

    « Mes Tableaux : Venise !Mes Poèmes : L' OLIVIER »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 21 Mars à 02:17
    colettedc

    Magnifique !

    Bon printemps Dominique,

    Bisous♥

      • Jeudi 21 Mars à 07:22

        Bonjour Colette, 

        Je suis ravie qu' il te plaise. Merci !

        Je te souhaite  un très beau Printemps également.

        Bisous 

        Dominique 

    2
    Jeudi 21 Mars à 11:00
    Josette

    il y a tant de vérité dans tes mots...

    je pense aux incendiaires du portail de Saint Sulpice il y a qq jours !

    bonne journée et bises Dominique

     

     

      • Jeudi 21 Mars à 12:36

        Bonjour  Josette,

        Oui hélas ! Je trouve qu' il y a tout de même beaucoup d'incendies depuis quelques temps.

        Bises et belle fin de semaine

        Dominique

    3
    Samedi 23 Mars à 10:27

    Un très beau poème , à la lumière de la bougie! Bise

      • Samedi 23 Mars à 11:48

        Bonjour Fanfan,

        Merci  c'est  très gentil  !

        Bises et beau Week-end

        Dominique

    4
    Mardi 2 Avril à 18:53

    Excellent ton poème , juste plaidoyer pour cette petite flamme . L'homme en effet est bien souvent responsable de sa transformation en  bête féroce .

    Bonne semaine 

    Bises 

      • Mercredi 3 Avril à 16:06

        Bonsoir Jazzy, 

        Je te remercie pour ton aimable appréciation c'est très gentil !yes

        Bises et belle fin de journée

        Dominique

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :