• Navires ayant contribué à la desserte de la CORSE (de 1923 à 1948)

     Navires ayant contribué à la desserte de la CORSE

    (de 1923 à 1948) 

     

    « GENERAL BONAPARTE » (1923 -1943 ) de la Compagnie Fraissinet contribua à la desserte de la Corse Il fut torpillé le 19 mai 1943 entre Ajaccio et Nice. Son commandant était alors le Cdt Quéré , qui décéda lors de ce torpillage.

     

    « ILE DE BEAUTE » (1930-1943)   Construit à Brême au titre de réparation de guerre en 1930, l'« Île de Beauté » était un petit paquebot moderne et élégant construit pour le service de Corse de la « Compagnie Fraissinet » de Marseille. Long de 102,15 mètres et large de 13,22 mètres, il affichait un poids de 2600 tonnes et était propulsé par une machine à vapeur de 5500 CV. Sa capacité était de 550 âmes: 78 membres du personnel et 472 passagers, dont 40 en première, 32 en deuxième et 400 en troisième classe. Le pont avant disposait de plusieurs places pour accueillir des voitures dont l'accès se faisait par la grue installée sur le mat avant. Le bateau sera saisi par les Allemands le 18 janvier 1943, transformé en navire de détection aérienne et rebaptisé « Kreta ». Il sera torpillé le 21 septembre 1943 dans le Golfe de Gènes par un sous-marin polonais et sombrera.

    « PASCAL  PAOLI » (1934 -1943) Il fut coulé cette année là, à la Spezia.

    Navires ayant contribué à la desserte de la CORSE (de 1923 à 1948)


    « COMMANDANT QUERE » Ce nouveau  paquebot auquel fut attribué  le nom du commandant  du navire  du « Général BONAPARTE » sur lequel il trouva la mort en 1943, entra en service le 13 juillet 1948


    «
    VILLE D'AJACCIO » ( 1929-1948 )L' Armement de  navigation Fraissinet  est transféré en 1948 à la Compagnie Générale Transatlantique. L' Etat signe avec la «  Cie  Transat »une convention pour l'exploitation des lignes de la Corse. La Transat commence à assurer l'exploitation des services maritimes ralliant la Corse au Continent le 01 Mai 1948.
    « Le Ville d' Ajaccio » s'échouera en rade de Marseille le 23 juin 1948. A la suite d'une avarie de barre, il fut, par mauvais temps drossé contre la jetée de la digue des Catalans.


    « CYRNOS »(1948 – 1966 )Construit pour le compte de la Compagnie Fraissinet,il possédait un avant profilé de type Maier.Il fut mis en service en mai 1929 sur les lignes de Corse. Utilisé comme patrouilleur en 1939 il fut désarmé en 1940 . En janvier 1943, il sera saisi par les Allemands et converti d'abord en patrouilleur puis en mouilleur de mines. Rebaptisé alors : "SG 13". Le 21 août 1944, il est sabordé à Marseille par les troupes allemandes en retraite. Renfloué en 1946 puis remis en état, le 26 septembre 1947, il coulera à son poste d'amarrage à La Ciotat (Bouches du Rhône )durant une tempête. De nouveau renfloué et transformé, iI sera confié en gérance à la "Compagnie Générale Transatlantique" en mai 1948. Remis en service sur les lignes de Corse en août 1948, Il recevra des machines neuves durant l'hiver 1952-1953 . Rendu à l'Etat en mai 1966. Il fut démoli à La Seyne sur Mer ( Var ) en 1967, après une carrière de plus de 37 ans.




    © Dominique

    « Les Fleurs de mon JardinGrand-Père Corse »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 31 Juillet 2014 à 21:11
    LADY MARIANNE

    bonsoir Dominique !
    je suis passée m'abonner à ton nouveau blog-
    bonne route- à bientôt !

    2
    Vendredi 1er Août 2014 à 09:58

    Bonjour Lady,

    C'est très gentil merci !

     

    Bises

    Dominique

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :