• CROQUEUR DE MOTS Féfi 235 : Le jeudi Poésie

    CROQUEURS DE MOTS DEFI N° 235

    MES  ANTIDOTES
    ( Dominique ) 

    POUR UNE EVENTUELLE PROPOSITION DE DEFI  

    Jeudi  Poésie

     

    LE  PORTE- PLUME

     

    CROQUEUR DE MOTS  Féfi 235 :  Le jeudi Poésie

     

    Je dors depuis longtemps dans un petit  coffret
    Tout au fond d’un tiroir auprès d’un encrier
    Dont l’encre s’est séchée sur les parois de verre
    Cette proximité  ne date pas d’hier….
    Souffrez que je retrace, le mot est bien  choisi
    Avant qu’on nous bannisse, ce que fut notre vie
    Il y a bien longtemps, nous fûmes un jour offert
    A  un petit garçon, pour son anniversaire
    L’enfant était studieux et le cadeau lui plut
    Se saisissant de moi il ne me quitta plus
    Je ressens sur mon corps, ses petits doigts crispés
    Qui traçaient  en tremblant  les pleins, les déliés
    Mais il prit peu à peu davantage d’assurance
    Et il m' utilisa  dès lors  avec aisance
    Sous mes lignes cursives  naissaient  dissertations
    Exposés, analyses, théorèmes  et  versions
    Puis avec les années, les mots se firent doux
    Et de ces mots d’amour, j’en écrivis beaucoup
    Plus tard  il me posa  au centre d’un bureau
    Et tandis que des gosses écrivaient au tableau
    A l’encre rouge, en marge, je notais leurs leçons
    Et le soir avec lui, rentrais à la maison
    Que de joies que de  peines au fil de ces années
    Je  dus, bien malgré moi, à quelques-gens causer
    Mon écriture se fit de  jour en jour plus lente
    La main qui me tenait redevenait tremblante
    Et je vis très souvent  mon sang se diluer
    Au  contact de ses larmes roulant sur le papier
    Après m’avoir posé, dans le petit coffret
    Un soir d'un pas très lent il alla  se coucher
    Et depuis se soir là, on ne le revis jamais
    Nous fûmes un jour saisis par une main puissante
     Qui vint nous projeter de façon malveillante
    Tout au font d’un tiroir, auprès de l'encrier
    Par un enfant, un jour, serons-nous réveiller ?

     

     © Dominique

     

    « IL Y A UN AN : Notre Dame de Paris !MES PHOTOS DE VOYAGES: La NORVEGE suite ... »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 16 Avril à 06:07

    je garde un souvenir du banc à l'encrier en porcelaine, la plume pour écrire, le buvard rose, porte-plume moins aisé que le "Parker" ensuite bien que le changer en cartouche voire le remplir à l'encrier... une manoeuvre délicate....  bref le bic de nos jours, et l'ordinateur ont pris le dessus... autres temps, autres moeurs... bon jeudi, jill

      • Vendredi 17 Avril à 08:13

         

        Bonjour Jill,

         

        Je garde aussi un souvenir ému de cet apprentissage de l'écriture.  Les plumes "Sergent Major" qui grattaient le papier et faisaient parfois des pâtés, une main posée sur le buvard, nous tracions pleins et déliés avec application. Qui aurait pu prévoir alors, que j'aimerai tellement écrire plus tard. Tout ce qui touche à l'écriture, à la calligraphie, me passionne.

         

        Bises et belle fin de semaine

        Dominique  

    2
    Jeudi 16 Avril à 08:58

    Joli poème Dominique, mais je crois que les vœux de ce porte-plume relégué à côté de l'encrier au fond du tiroir seront vains ! Le monde à changé ! 

    Bises et bon jeudi 

      • Vendredi 17 Avril à 08:22

        Bonjour Zaza,

        Je le comprends aisément , le progrès étant le progrès…. Cependant je trouve cela dommage même si l'on me pense rétrograde, je regrette tellement ces belles pages d'écriture. 

        Bises et belle fin de semaine

        Dominique

    3
    Jeudi 16 Avril à 09:33

    Très bel hommage à ce porte-plume qui permettait certes aux experts de magnifiques écritures, mais qui dans mon jeune âge m'a bien fait souffrir...

      • Vendredi 17 Avril à 09:27

        Bonjour Annick,

        En effet, je pense que nous sommes toutes et tous passés par là smile et pourtant personnellement je regrette ce temps oû , après  avoir acquis la dextérité dans l'écriture,nous avions la fierté de tenir nos cahiers bien écrits et bien présentés.Surtout  celui de récitations que nous devions illustrer d'un dessin se rapportant à chaque  recitation apprise.Moi qui de tout temps aie aimé dessiner,j'adorais ça.

        Bises et beau week-end

        Dominique

    4
    Jeudi 16 Avril à 10:26

    Bravo. J'ai beaucoup aimé ton alexandrin plein de nostalgie. Les objets qu'on aime ont une âme j'en suis persuadée. Belle journée. Dominique

      • Vendredi 17 Avril à 09:33

        Bonjour Martine,

        Je suis absolument de ton avis. J'ai toujours été persuadée moi aussi, que les objets avaient une âme et pas seulement ceux que nous aimons. Bien trops de choses se rapportent aux objets, encore faut-il s'en rendre compte.

        Belle fin de semaine 

        Dominique

    5
    Jeudi 16 Avril à 13:44

    Superbe poème pour ce porte - plume qui a eu autrefois plus d'une heure de gloire . J'ai aimé retrouver cette sensation d'écriture lors de stage de calligraphie , tout un univers que j'avais oublié . Par contre il m'était resté  des souvenirs de taches et de pâtés de mes premiers  élans d'écriture à l'école , et j'ai bien fait attention de ne pas les réinviter .

    Bonne journée 

    Bises 

      • Vendredi 17 Avril à 09:57

        Bonjour Giséle,

        Je ressens ton engouement pour l'écriture,car j'éprouve le même.Je ne sais pourquoi,mais tout ce qui touche à l'écriture me passionne. Calligraphie, Lettrines, Enluminures, j'ai toute une collection de stylos-plumes,de plumesd'Oies, Calames,du papier de toutes sortes ....C'est un de mes plaisirs.

        Bises et belle fin de semaine Gisèle

        Dominique

    6
    Jeudi 16 Avril à 16:55
    colettedc

    Quel souvenir, Dominique !

    Je me souviens ; je me revois assise à nos pupitres où il y avait un trou pour y déposer l'encrier et aussi les buvards me reviennent à la mémoire. Il ne m'est pas arrivé de malheurs je crois bien avec cet instrument car, je les aurais retenus. Merci pour ce magnifique poème ! J'♥ beaucoup ! 

    Bon après-midi de ce jeudi,

    Bisous♥

      • Vendredi 17 Avril à 02:58
        colettedc

        ... et merci pour la belle et agréable quinzaine !

        Re-bisous♥

    7
    Samedi 18 Avril à 08:02

    Bonjour Colette,

    Nous avons toutes ces souvenirs communs de notre petite enfance et ceux-ci ont marqué notre mémoire.Ce n'est pas rien pour un enfant d'apprendre à écrire ! Surtout à l'époque,avec les porte-plumes et l'encre qui faisait des pâtés.smile

    C'est gentil de me remercier pour cette quinzaine,mais c'est à moi de te dire,de vous dire à toutes Merci , d'avoir participé aux défis de celle-ci.

    Bises et belle fin de semaine

    Dominique

    8
    Anne
    Samedi 18 Avril à 14:19

    Finis les porte-plumes, les stylos à encre, les pleins et les déliés ! Heureusement il nous reste encore les stylos à bille, les stylos feutre et les stylos friction mais pour combien de temps encore !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :