• Mes Poèmes : L'Innocence et L' Infamie !

     

    L'Innocence et L' Infamie !

     

     

    Vous qui sur des gradins venez -vous délecter
    De ce combat que  livre en toute iniquité
    Un paltoquet  vêtu de l' habit de lumière
    Qui croit qu'il lui  suffit d'adresser une prière
    Dans laquelle il demande à la « Vierge Marie »
    Dans cet affrontement, de protéger sa vie
    Pour s'octroyer au nom, d'un divertissement
    Le droit d'ôter la sienne, à un être innocent
    Qui ne demandait rien, que de fouler la terre
    Courant, impétueux et libre comme l'air
    Dans de vastes étendues, les naseaux écumants
    Humant  l'air parfumé que lui offrait le vent
    Et que des hommes abjects, sans aucun état d'âme
    Sont venus capturer, les ignobles, les infâmes
    Le privant de ce bien qu'était la « Liberté »
    Pour le vouer dès lors à sa triste destinée
    Celle, de devenir, objet d' amusements
    D'une foule cruelle, faite  de milliers de gens
    Attendant impatients, cette boucherie atroce
    Où un cuistre s'attaque à un taureau sans force
    Après  qu'il ait subi, d' hommes lâches et vils
    Tant de persécutions, dans l'ombre du Toril
    Duquel on le propulse vers la horde en délire
    Qui le trouble, le surprend, par ses cris, par ses rires
    Qu'il entend mais ne voit, tant il est ébloui
    Par l'éclat du soleil, contrastant à sa nuit
    Et lorsqu'il aperçoit l'écarlate « Muleta »
    La croyant ennemie, vers elle , la pauvre bête
    Charge innocemment, l'affronte et la combat
    Sans savoir que de l'homme, lui  viendra le trépas
    Avant qu'il ait  compris qu'il combattait un leurre
    De sa mort annoncée, la trompette sonne l'heure
    Le bellâtre costumé,  n' as que très peu de temps
    Pour donner l'Estocade , s'il veut vivre longtemps !
    Et s'il n'y parvient pas dans le temps imparti
    Il doit se retirer sous les cris, les lazzis...
    Malgré ce, on tuera l' Animal qui est vainqueur
    Toute cette barbarie me soulève le cœur
    Si dans ces répugnantes, sordides corridas
    Au matador vainqueur on accorde le  droit
    D 'avoir de l'adversaire les oreilles et la queue
    Je voudrais qu'il puisse être, par devoir d'équité
    Au taureau valeureux, lorsqu'il les a gagnés
    Remis du Matador,  d'identiques trophées
     

     

    05 mars 2007

    © Dominique

    « Des Petits Signes SI Importants !Mes Poèmes : Si Dieu avait Voulu ! »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 25 Août 2014 à 08:23
    jill bill

    Rare où le taureau gagne sur l'homme, il finit sous le coup de l'épée, combat inégal en somme.... je souris à la fin !!! Eh oui... Bises, jill

    2
    Lundi 25 Août 2014 à 09:00

    Magnifique poème contre ce "sport" ignoble dont j'ai horreur !!!

    Bon début de semaine - bisous

    3
    Jeudi 28 Août 2014 à 17:04

    je ne me déplacerai pas pour un tel spectacle je ne veux pas voir que l'on fait souffrir des animaux c'est pas permis

      • Dimanche 9 Juillet à 09:12

        Bonjour chère Dominique,

        J'applaudis bien fort ! C'est toujours ce que je dis, on devrait, en cas de victoire également offrir les oreilles au pauvre taureau mais le reste aussi, je n'y avais pas pensé ! Donc voici une belle chute, très important dans un un écrit !yes

        Je te souhaite un agréable dimanche.

        Gros bisous.

        Annie

    4
    Samedi 30 Août 2014 à 09:19

    Bonjour Jill,

    Si on réservait le même sort au toréador nul doute qu'il réfléchirait à deux fois avant d'entrer dans l'arène yes

    Bonjour Monelle,

    Il est ignobles qu'au 21è siècles de tels spectacles soient encore admis.

    Bonjour Flipperine,

    Ils se trouvera toujours  hélas  des êtres vils et méprisable !

     

    Bises à Vous et beau week-end

    Dominique

     

    5
    Dimanche 9 Juillet à 10:13
    LADY MARIANNE

    quel belle campagne anti corrida-
    bravo !
    j'ai horreur de ces barbaries--
    belle moral !!
    bisous-

    6
    Dimanche 9 Juillet à 22:36
    colettedc

    Bien dit Dominique !!! Et, qu'elle finale !!! 

    Bonne semaine !

    Bisous♥

    7
    solange
    Lundi 10 Juillet à 20:39

    Quelle coutume barbare, ces spectacles ne devraient plus exister.

    8
    Mercredi 12 Juillet à 21:07

    Bravo un superbe billet qui reflète entièrement tout ce que je pense de cette  tradition . J'ai une sainte horreur de  ce " divertissement "  de tout ce qui trame dans les arènes que ce soit avant ou pendant la corrida . Je ne comprends pas qu'on puisse trouver du plaisir à voir souffrir un animal et pas qu'un d'ailleurs parceque les chevaux des picadors payent aussi un large tribu à ce spectacle !

    Au nom de la tradition que ne voit on pas se perpétuer comme barbarie .

    Bonne soirée 

    Bisous 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :