•  

    L'Innocence et L' Infamie !

     

     

    Vous qui sur des gradins venez -vous délecter
    De ce combat que  livre en toute iniquité
    Un paltoquet  vêtu de l' habit de lumière
    Qui croit qu'il lui  suffit d'adresser une prière
    Dans laquelle il demande à la « Vierge Marie »
    Dans cet affrontement, de protéger sa vie
    Pour s'octroyer au nom, d'un divertissement
    Le droit d'ôter la sienne, à un être innocent
    Qui ne demandait rien, que de fouler la terre
    Courant, impétueux et libre comme l'air
    Dans de vastes étendues, les naseaux écumants
    Humant  l'air parfumé que lui offrait le vent
    Et que des hommes abjects, sans aucun état d'âme
    Sont venus capturer, les ignobles, les infâmes
    Le privant de ce bien qu'était la « Liberté »
    Pour le vouer dès lors à sa triste destinée
    Celle, de devenir, objet d' amusements
    D'une foule cruelle, faite  de milliers de gens
    Attendant impatients, cette boucherie atroce
    Où un cuistre s'attaque à un taureau sans force
    Après  qu'il ait subi, d' hommes lâches et vils
    Tant de persécutions, dans l'ombre du Toril
    Duquel on le propulse vers la horde en délire
    Qui le trouble, le surprend, par ses cris, par ses rires
    Qu'il entend mais ne voit, tant il est ébloui
    Par l'éclat du soleil, contrastant à sa nuit
    Et lorsqu'il aperçoit l'écarlate « Muleta »
    La croyant ennemie, vers elle , la pauvre bête
    Charge innocemment, l'affronte et la combat
    Sans savoir que de l'homme, lui  viendra le trépas
    Avant qu'il ait  compris qu'il combattait un leurre
    De sa mort annoncée, la trompette sonne l'heure
    Le bellâtre costumé,  n' as que très peu de temps
    Pour donner l'Estocade , s'il veut vivre longtemps !
    Et s'il n'y parvient pas dans le temps imparti
    Il doit se retirer sous les cris, les lazzis...
    Malgré ce, on tuera l' Animal qui est vainqueur
    Toute cette barbarie me soulève le cœur
    Si dans ces répugnantes, sordides corridas
    Au matador vainqueur on accorde le  droit
    D 'avoir de l'adversaire les oreilles et la queue
    Je voudrais qu'il puisse être, par devoir d'équité
    Au taureau valeureux, lorsqu'il les a gagnés
    Remis du Matador,  d'identiques trophées
     

     

    05 mars 2007

    © Dominique


    9 commentaires
  •  

    Des Petits Signes pourtant SI Importants !

     

    Mais qu'est donc qu'une cédille ?
    Sinon un signe diacritique
    Elle n'est cependant pas vétille
    Et il peut devenir critique
    Que de l'omettre en écrivant :

     

    Maçonnerie sans la cédille en est une vraie, sans conteste

    L'oublier aussi dans leçon, le mot devient impolitesse

     

     

    Mais qu'est donc qu'une virgule ?
    Sinon un signe minuscule
    Qui marque la ponctuation
    Mais toute la difficulté
    Et de savoir la bien placer

     

    L'institutrice a dit, cette oisive Lucile n'a pas fait son devoir

    L'institutrice a dit cette oisive, Lucile n'a pas fait son devoir

     

    Tout devient alors différent !

     

     ♦  

     

    Mais qu'est donc qu'une apostrophe ?
    Un petit signe polymorphe
    Puisqu'en bas il devient virgule
    Mais grave serait l'omission
    Du  signe indiquant l'élision
     

    Il a épousé une jeune femme d' Inde

    Il a épousé une jeune femme dinde

     

    Pauvre garçon qui se retrouve alors être l'époux d'une niaise
    Alors qu'il se croyait celui d'une Indienne

     

     ♦ 

     

     Devoir écrire en bon Français

     N'est pas toujours une  chose aisée !

     

     

     

    © Dominique

     

     


    6 commentaires
  • Le Principe des Tours Génoises !

     

     

    Afin que de répondre à quelques interrogations,  je développe quelque peu le principe des tours Génoises.
    Il n'y avait pas une tour dans chaque village.
    Elles étaient positionnées pour la plupart, sur le pourtour de l'ile, avec à certains points de la côte ,une  très forte  concentration  comme on peut le voir.

    Le Principe des Tours Génoises !

         

      La carte ci-dessus  indique la localité où   est situé la tour  

     

    Sur plus de cent tours construites entre le XVI et XVII siècle , 91 sont encore visibles aujourd’hui , leur état allant du bon au plus mauvais.
    Soixante sept seraient encore debout.Cependant certaines sont en voie de réhabilitation. 

    Ces "sentinelles " côtières qui toutes avoisinaient entre douze à dix sept mètres de haut  pour huit à dix mètres de diamètre, abritait chacune, cinq à six personnes.Elles avaient pour vocation de donner l'alarme à l'approche de toute voile suspecte. Deux types d ‘alarme étaient utilisées en cas d’approche d'un navire hostile.Celle -ci était donnée  à partir du troisième étage, sur la terrasse au sommet de la tour.
    Soit sous forme des signaux de fumée d’un grand feu, visible de très loin
    Soit par le son du " Culombu"

    Le Principe des Tours Génoises !


    ( " Culombu": Grande conque marine)  
    Entendu à des miles alentours.


    Les " vigies " de  la  tour ayant constaté le danger, elles allumaient le feu ou soufflaient dans la conque pour prévenir la tour voisine  et ainsi de suite.
    Astucieusement positionnées et à portée de vue les unes des autres, cela ne prenait alors que quelques heures pour  mettre toute l'île en alerte. 


    1er octobre 2009

    © Dominique

     


    6 commentaires
  •  

    " Les Tours Génoises " 

    Elles furent construites au XVIe siècle
    A la demande des communautés villageoises
    Afin de se protéger des barbaresques.

    Qu’elles fussent  carrées ou rondes,
    Toutes étaient  constituées de trois étages.

    -Un pour y vivre  
    -Le second pour la conservation de l’eau
    et des vivres
    Quand au dernier, il servait  à la garde

     

    Les Tours génoises !

    LA TOUR DE MIOMO 

    ( CAP CORSE ) 

     

    Les Tours génoises !

    TOUR DE MERIA  

    ( CAP CORSE 

     

    Les Tours génoises !

    TOUR DE SANTA MARIA DI A CHJAPELLA
    La seule qui soit dans l'eau

    ( CAP CORSE
    Pointe Nord-Est

     

    Les Tours génoises !

    vue de l'Arrière

     

     

    Les Tours génoises !

    TOUR DES ILES FINOCCHIAROLA 

    ( CAP CORSE
    Pointe Nord-Est

    Les iles forment un archipel inhabité
    de la mer Tyrrhénienne 

     

    Les Tours génoises !

    TOUR DE L' ILE DE LA GIRAGLIA  

    ( Île marquant la pointe la plus au nord de la Corse)

     

    Les Tours génoises !

    TOUR DE PORTO 

    (Sur la Cote Occidentale de l'Ile)

    Les Tours génoises !

    TOUR DE PIANOTTOLI CALDARELLO

    (Corse du Sud )

     

     

    30 septembre 2009

    © & Photos    Dominique


    6 commentaires
  • « LA  VIERGE à  L' ENFANT »         

    Mes Aquarelles : " La Vierge à l' Enfant"

    AQUARELLE  sur   tondo  de  23  x 18 cm  
     

    D'après un  tableau de  :
    Giovanni- Battista SALVI 
    1609-1685
      
     Se trouvant  au  Palais Ducal d' URBINO  ( ITALIE
    )

     

     

    ( 2007 )
     

     © Dominique   

    2 commentaires